Super Crush KO (Nintendo Switch) – Le test

Le studio canadien Vertex Pop s’est fait connaître avec des jeux de tir tels que Graceful Explosion Machine ou We Are Doomed. Pour son entrée dans le domaine du beat’em up (jeu opposant le joueur à des vagues d’ennemis), quoi de mieux que de le faire avec grandiloquence : chats, aliens, robots et monde futuriste sont au programme !

C’est un « chat »-pardage.

Alors que Karen se repose tranquillement dans sa chambre, une invasion alien se produit et leur leader kidnappe le chat de notre héroïne. Il n’en faudra pas plus pour que l’on parte à travers une vingtaine de niveaux afin de sauver notre félin préféré et ce en parcourant 4 quartiers de la ville, chacun composé de 4 niveaux et se terminant par un boss.

Mais cette traversée ne se fera pas sans embûche : les forces ennemies sont en place !

Quand on arrive en ville…

La direction artistique du titre est très agréable à l’œil, avec un style cartoon/cel-shading qui nous permet ainsi de traverser une cité colorée et dynamique. Mais vous n’aurez pas le temps de flâner, car l’invasion par les forces aliens étant en cours, il faudra vous battre contre des robots possédant des formes diverses et des aptitudes tout aussi différentes : certains vous fonceront dessus, d’autres vous tireront dessus, certains lanceront des flammes ou des tirs multiples, d’autres seront capables de voler et de vous foncer dessus… Il faudra donc ajuster votre technique en fonction de l’adversaire (ou des adversaires) en face.

Chaque niveau est composé de zones, et il vous est impossible d’avancer à la zone suivante tant que vous n’aurez pas battu tous les robots présents. Les déplacements s’effectuent avec le stick directionnel, et les sauts et doubles sauts se réalisent avec la touche B.

Vous prendrez bien une tarte ?

Pour vous battre, la touche Y permettra un coup simple, la touche X permet d’effectuer un coup spécial, la touche ZR permet de tirer avec un blaster et la touche A permet d’effectuer un tir de blaster dévastateur, à condition que sa jauge d’énergie soit assez remplie.

Le blaster ne peut pas être utilisé en continu : une jauge indique quand il est en surchauffe et il faut alors le laisser se reposer quelques instants avant de reprendre un feu nourri sur les adversaires.

Il est possible, via des combinaisons avec le stick directionnel et les touches Y ou X, d’effectuer des attaques plus puissantes et de réaliser des combos. Ces derniers influencent un système de notation allant du rang D ou rang S et l’obtention de médaille à chaque fin de niveau.

En battant les robots, ceux-ci relâcheront des « gemmes » que vous pourrez récolter afin de remplir la jauge d’énergie du « super blaster » ainsi que la jauge qui vous permet d’utiliser les coups plus puissants. Cette dernière se décharge très rapidement, et il faudra donc jongler entre les moments où vous pourrez effectuer des supers combos et des moments de combat plus classiques.

Un petit goût de « reviens-y ».

Les scores réalisés sont influencés par le nombre de game over, les combos réalisés ainsi que le temps qu’il a fallu au joueur pour terminer le niveau. Ces résultats peuvent ensuite être envoyés en ligne, ce qui a pour particularité de motiver le joueur à se surpasser en refaisant un monde déjà traversé et donc d’augmenter la durée de vie du titre en titillant la fibre compétitive de l’être humain.

Car la durée de vie de ce jeu est malheureusement très (trop !) courte. Avec seulement 16 niveaux et 4 boss (plus un niveau didacticiel au début du jeu), l’aventure se termine en ligne droite en moins de 4/5 heures.

Le jeu est dynamique et bien dosé, mais l’accompagnement musical bien que sympathique ne restera pas gravé dans les mémoires… Les dialogues sont souvent naïfs et drôles, et le scénario se présente sous la forme d’une petite bande dessinée avant chaque monde, permettant une immersion dans l’univers de ce titre.

Conclusion
En conclusion, Super Cruch KO est un très bon jeu avec une bonne dynamique, un style visuel excellent et une prise en main intuitive. Il est ainsi très accessible et sera un vrai moment de plaisir aussi bien pour les joueurs expérimentés que pour les néophytes en beat'em up. Il ne révolutionne pas le genre, mais y apporte un petit vent de fraîcheur plaisant. Il est cependant regrettable que sa durée de vie soit aussi courte !
Points positifs
  • Une direction artistique agréable.
  • Une prise en main intuitive.
  • Un jeu dynamique et nerveux.
  • Une variété d'ennemis importante.
Points négatifs
  • Une durée de vie trop courte.
7.6
Bon
Scenario - 8
Gameplay - 9
Bande-son - 7
Graphismes - 9
Durée de vie - 5
Damien-LCDG
Ecrit par
Joueur Nantais depuis maintenant quelques années (euphémisme ...) et passionné par les médias.

3 commentaires

  1. Man Uto

    je ne connaissais pas

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    Très coloré en tout cas !

    Répondre
    • Damien-LCDG

      Il est graphiquement très réussi, son côté coloré le rend encore plus dynamique ! Un vrai régal à jouer !!

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire