Yesterday Origins (Nintendo Switch) – Le test

Les trentenaires présents sur Nintendo Town se souviennent peut-être de leurs premières mains sur les point-and-click de leur jeunesse. Certains évoqueront les « Chevaliers de Baphomet » tandis que d’autres idolâtreront un certain « Discworld » ou « King Quest » (Sierra !) avec des donjons et des demoiselles en détresse. Les années se sont écoulées depuis et si vous conservez peut-être une attirance pour vos jeux d’antan, vous êtes aujourd’hui à même de vous aventurer dans des histoires bien plus sombres… Amateurs d’énigmes et de « farfouilles », bienvenue dans l’univers de « Yesterday Origins ».

Rappelons dans un premier temps que ce jeu fait suite à « Yesterday » d’ores et déjà disponible sur PC depuis 2012, mais pas d’inquiétude si vous n’avez pas connu cette aventure et souhaitez entamer celle-ci : vous parviendrez à reprendre le fil de l’histoire à condition d’être particulièrement attentif à l’intégralité des dialogues (pour ne rien vous cacher, c’était mon cas !).

La force de « Yesterday Origins » réside dans son histoire haletante et particulièrement sombre. Les premières minutes de l’aventure vous plongent aussitôt dans l’ambiance : vous voilà emprisonné dans un lugubre cachot en compagnie d’un porc peu enclin à la câlinerie , à deux pas d’un adolescent mort et avec pour seul geôlier un imposant bonhomme avide de tortures toutes plus imaginatives les unes que les autres. Votre première soirée s’annonce sympatoche !

Alors qu’une chaîne lacère vos chevilles de jeune homme, il vous faudra trouver un moyen de vous évader. Reprenant les grands classiques des Point-and-click, « Yesterday Origins » vous invite à fouiner l’intégralité de chacune des pièces, des objets présents ainsi que l’ensemble des personnages. En effet, chacun pourra être minutieusement observé avant d’entamer la conversation. Une première approche qui vous permettra d’en apprendre un peu plus sur vos interlocuteurs… Libre à vous d’y revenir ensuite. D’ailleurs, vous n’aurez pas vraiment choix si vous souhaitez avancer dans l’aventure ! En effet, tous comme les jeux de cette catégorie d’antan, il sera nécessaire de revenir régulièrement sur vos pas et d’essayer multiples et multiples combinaisons avec tous les objets que vous aurez grappillés de ci de là. Et parfois, vous tenterez des choses bien cocasses dans l’espoir de débloquer la situation… ! Si certaines énigmes sont légèrement tirées par les cheveux, la majorité reste plutôt cohérente, et avec de la jugeote et un brin de réflexion, vous parviendrez à voir le bout de l’aventure. Comptez une bonne dizaine d’heures pour y parvenir…

L’histoire de « Yesterday Origins » est suffisamment prenante pour vous tenir en haleine et susciter votre désir d’aller toujours plus loin. Les petits filous pourront toujours vérifier (juste vérifier bien entendu !) certaines énigmes un peu trop tordues sur les multiples solutions disponibles sur la toile ! Les plus courageux s’en passeront… L’objectif ultime de cette aventure est la parfaite compréhension des origines de notre héros, comprendre comment et pourquoi il est devenu l’homme qu’il est aujourd’hui. Fourberies, complot, diableries, tortures… seront votre quotidien et nul doute que vous apprécierez partir en quête de l’histoire de ce jeune homme pas comme les autres.

Les graphismes de « Yesterday Origins » ne sont pas sans rappeler ceux d’une BD animée, avec des couleurs prononcées mais un aspect parfois un peu trop cubique des personnages. Les musiques s’avèrent cohérentes avec chaque univers, renforcés par les nombreux bruitages. Soulignons enfin que le jeu est totalement en français !

« Yesterday Origins » est disponible sur Nintendo Switch pour une trentaine d’euros.

[amazon_link asins=’B07BQFTTTW’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’788584ac-744d-11e8-8923-078d7424b144′]

Conclusion
« Yesterday Origins » pourrait bien devenir une référence dans le domaine du Point-and-Click sur Nintendo Switch. Son univers empreint de satanisme freine son accessibilité aux plus jeunes, mais pourrait bien, au contraire, être un atout pour séduire les adultes...
Points positifs
  • Histoire prenante et originale
  • Univers globalement sombre sans être glauque
  • Énigmes originales et variées
  • Durée de vie correcte
Points négatifs
  • Personnages un peu cubiques !
7.8
Bon
Graphisme - 7
Jouabilité - 8
Durée de vie - 8
Fun/Originalité - 8
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

1 commentaire

  1. Je n’ai pas pu scanner le QR-Code

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire