Street Fighter 30th Anniversary Collection (Nintendo Switch) – Le test

Il y a des séries toujours en vie aujourd’hui qui ne brillent surtout que par leur aura du passé. Pour Capcom, cette série s’appelle certainement Street Fighter. Une saga qui aura su propulser Capcom sur le devant de la scène  culturelle à une époque où les joueurs consommaient du Street Fighter à tout moment de la journée et sous n’importe quelle forme. On jouait Street Fighter, on écoutait Street Fighter, on regardait des séries Street Fighter, bref on vivait Street Fighter. Et puis progressivement, celle-ci s’est fait oublier et devancer par d’autres licences de la firme laissant  néanmoins derrière elle de quoi célébrer aujourd’hui son 30ème anniversaire. 30 ans déjà pour la série de baston de Capcom. Les fans de la première heure ont déjà certainement soufflé plus de 30 bougies sur leur gâteau d’anniversaire. De cette époque, certains se remémorent leurs années scolaires, certains se souviennent d’un temps où leur petit frère ou petite sœur étaient leur souffre-douleur. Grâce à Street Fighter 30th Anniversary Collection, les autres feront un gros bond en arrière en se rappelant l’époque où ils jouaient sur une borne d’arcade ou simplement une manette en main sur leur  tube cathodique.

On s’est livré aux 12 travaux de Capcom et on a dégusté 30 ans de Street Fighter afin de vous livrer ce bilan sur cette compilation anniversaire parue sur Nintendo Switch.

 

12 bougies pour les 30 ans de SF

Venons-en au menu que nous propose Capcom pour ces 30 ans. L’entrée en matière se voudra rapide et simple. En lançant le titre, vous verrez défiler 3 logos puis un menu avec “12 roms” que vous pouvez lancer. Il est vrai que dit comme ça, les souvenirs fondent comme neige au soleil de la canicule actuelle. C’est pourtant la réalité : les 30 ans étaient pourtant une belle occasion de proposer un peu de folie dans la présentation du jeu avec une belle cinématique inédite ou une présentation plus originale, mais rien de tout cela. Seulement 12 rectangles avec le logo des titres disponibles à sélectionner. D’ailleurs si l’on parle d’aspect esthétique, il sera possible de jouer tous les titres avec différents filtres. A vous de choisir de jouer en Original ou Large en 4:3 (avec des bordures) ou en 16 :9. Une maigre récompense pour 30 ans de combat mais la paresse de l’éditeur en la matière n’est plus à démontrer. Chacun des titres restent joli dans leur contexte d’époque. Soyons indulgents, cette simplicité permet au moins à tous les titres d’être disponibles rapidement et sans temps de chargement. Une Entrée très générique mais peu importe, le plat principal est ce qui intéressera tout le monde.

 A la carte donc, 12 choix : Street Fighter, 5 versions de Street Fighter II, les 3 titres Alpha et enfin les 3 déclinaisons de Street Fighter III incluant le fameux Third Strike. Soyons franc, à moins d’être un fan absolu ayant la volonté de tous les refaire en profondeur, il faut avouer que certains opus comme le 1er du nom ne seront là que pour représenter les origines de la série mais combien lanceront-ils réellement ces jeux? D’autres titres ne font qu’illustrer l’évolution de la série mais sont sans réels intérêts. Soulignons également que tous les titres de cette compilation anniversaire sont dans leur version arcade US, n’incluant donc pas certains bonus des déclinaisons consoles parues ultérieurement. Ainsi, parmi les plats de la carte proposés par Capcom, nous n’aurons aucun mal à deviner quels mets seront les plus dégustés. Il s’agit en effet de Street Fighter II’ Hyper Fighting, Super Street Fighter II Turbo, Street Fighter Alpha 3 et Street Fighter III: Third Strike.

Cependant, si les autres plateformes offraient Ultra Street Fighter IV en dématérialisé avec cette compilation anniversaire, il n’en ai rien sur Switch… C’est d’autant plus regretable quand on voit l’importance qu’a eue ce titre dans le renouveau de la franchise.

Côté modes de jeu, tous les titres peuvent évidemment être pratiqués en local en partageant simplement deux  joycons mais on reste sur sa faim puisqu’on est cantonné aux classiques modes arcade et  Versus. Seuls les 4 jeux précédemment cités vous proposeront un mode entraînement afin de mieux affûter vos techniques et surtout un mode en ligne,pour peu que vous ayez une bonne connexion, dans lequel il est possible de jouer en matchs classés ou avec des amis, en arcade ou encore de regarder les classements et des replays. Cela peut être frustrant d’avoir le jeu en ligne uniquement pour ces 4 titres mais cela se comprend dans la mesure où ces 4 SF sont d’une telle qualité dans leur genre qu’ils sont encore aujourd’hui pratiqués dans certains cercles du VS fighting 2D. Certains se contenteront  certainement de la présence de Street Fighter III: Third Strike dont ils pourront profiter partout grâce à la Switch!

Enfin, il faut tout de même noter la présence d’un « mode » inédit : le mode Tournoi Super Street Fighter II. C’est un mode en hommage à une époque où 4 bornes d’arcade étaient reliées et permettaient à 8 joueurs de s’affronter. En 2018, Capcom s’est dit qu’il serait intéressant de relié 4 Nintendo Switch et de partager des joycons afin de revivre cette expérience ! Concept original, mais qui pourra réellement réunir 4 Switch,  4 écrans TV et 4 jeux Street Fighter 30th Anniversary ?

Hadouken au Joycon ?!?

Parlons des commandes de cette monture Switch. Certes comme Ultra Street Fighter 2 paru précédemment sur Switch, il est possible de jouer avec un ami et lancer un combat très simplement grâce aux joycons de la Nintendo Switch. Cependant, vous conviendrez que pour un exercice à haut niveau, l’ergonomie d’un joycon est loin d’être optimale. Et même si cela s’améliore avec une manette Pro, rien ne vaudra le confort d’un stick arcade. Si vous êtes fan et que vous devez investir quelque part, ce sera certainement dans ce genre d’accessoire. Loin d’être impraticable pour du fun rapide, l’inconfort allié aux divers bugs et glitch des différents jeux d’origines, que l’éditeur a pris soin de conserver, vous donnera une impression de parties qui peuvent faire office de jeu de hasard. On en viendrait presque à passer des heures à jouer comme un débutant appuyant sur tous les boutons en espérant ainsi sortir éventuelllement plus de combos ou encore réaliser plus aisément les manipulations type “3 punch” ou “3 kick”. Bref, cette maniabilté au joycon peut faire l’affaire pour les 8 titres plutôt anécdotiques de la compilation, mais pour ce qui est du haut du panier, il serait dommage de passer à coté d’un stick arcade. Savourons le meilleur dans les meilleures conditions!

Que reste-t-il pour le dessert ? Un mode Musée où vous pourrez, entre-autres, revisiter tout l’historique de la série et de ses personnages, admirer toutes les illustrations des book ou encore écouter les OST des divers jeux de cette compilation ! Un véritable fan aura certainement déjà toute la collection entourant ces 12 titres sous scellé chez lui mais tout le monde ne peut pas s’offrir une chambre dédiée à Street Fighter chez lui n’est-ce pas ? Rien de très original en soi mais ce mode a le mérite d’exister et peut s’adresser aussi bien aux vétérans qu’aux nostalgiques Il est possible également que, dans une moindre mesure, les néophytes ayant découvert la série grâce aux derniers opus pourraient avoir envie de découvrir la série à travers son histoire. Mais il est évident que cette compilation aura du mal à attirer  de nouveaux venus sur la série.

[amazon_link asins=’B07BY3P7J9,B07BF2PQT6,B07BF9XQSW’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’e1f4605e-9563-11e8-accd-bf779b1f1474′]

Conclusion
30 ans, c’est presque le Tiers d’une vie, pour certains c’est les noces de perle. Cette année Street Fighter fête ses 30 ans et parmi les 12 titres de la compilation anniversaire de Capcom on retiendra certainement 4 perles. Certains n’en retiendront qu’une car rien ne vaut le fait de pouvoir jouer à Street Fighter III : Third Strike n'importe où et n'importe quand grâce à Nintendo et sa Nintendo Switch ! Toutefois, avouons que l’investissement pourrait être lourd afin de profiter pleinement et convenablement de chacun des titres de cette compilation. Il ne restera que le musée pour nous consoler de n’avoir que ce maigre cadeau en guise de célébration. Dommage, il y avait de quoi faire afin de fêter 30 ans de baston et inviter à la fois les fans et les nouveaux venus. Un anniversaire en petit comité, fan de baston et de Street Fighter! Préparez-vous, le Round va pouvoir commencer !
Points positifs
  • 12 jeux Street Fighter en 1 seule cartouche !
  • 12 Jeux Street Fighter quand vous voulez, où vous voulez !
  • Street Fighter III : Third Strike sur Switch !
  • Passer d’un jeu à l’autre instantanément !
  • La galerie, les OST, l’historique de la série !
  • Le mode tournoi Switch, bon clin d’œil !
Points négatifs
  • 4 jeux sur 12 réellement intéressants au final
  • jeu en ligne nécessitant une connexion internet en béton
  • La présentation de la honte…
  • 3 pauvres filtres visuels
  • Rien de nouveau au final
  • Difficile quand même de jouer au joycon…
  • Va falloir investir dans du stick arcade…
  • Et peut être dans des Switch pour les fans du mode tournoi…
  • Ça fait cher la compile n’est-ce pas ?
  • Où est Street Fighter 4 ?
5.6
Moyen
Graphismes - 5
Bande-sonore - 7
Jouabilité - 4
Durée de vie - 7
Anniversaire - 5
Fire Akuma
Ecrit par
Webmaster à votre service ! Il y a des articles sous les titres. ¯\_(ツ)_/¯

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire