Silence (Nintendo Switch) – Le test

Vous souvenez-vous de cette dernière histoire qui a fait écho en vous lors d’une partie de jeu vidéo ? Une histoire que vous avez emmenée avec vous, dans votre vie réelle cette fois, comme si elle avait été suffisamment bien écrite pour trouver refuge en vous. Si ce souvenir vous échappe ou s’il vous tarde de replonger dans un conte gorgé de magies et de mystères, il se pourrait bien que Silence vous emmène dans des contrées insoupçonnées mais délicieuses.

Développé par Daedalic Entertainment et édité par Deep Silver, Silence est un point and click qui se destine aux petits (pas trop tout de même, à partir d’une dizaine d’années !) et grands. Arborant des techniques classiques mais aussi quelques subtilités audacieuses, le soft vous promet une aventure pleine d’émotions qui risquerait bien de vous donner quelques frissons tant les personnages y sont attachants. Bienvenue dans le monde merveilleux de Silence…

Une histoire attachante…:

Alors que le jeu n’est lancé que depuis quelques minutes, le joueur est amené à découvrir avec délicatesse l’histoire de Silence, tandis que tourments et violences occupent le quotidien de deux jeunes enfants, seuls et sous l’emprise d’une guerre meurtrière. Noah et sa petite sœur Renie, particulièrement proches, se réfugient dans un bunker, afin de fuir les bombes et autres désastres qui s’écroulent autour d’eux. Paniquée, la petite fille a besoin de réconfort que tente de lui apporter son grand frère protecteur en lui comptant l’histoire de Silence, un univers où le trône est remis en question, où de drôles de créatures ôtent la vie de ceux qui osent croiser leur chemin, mais surtout et avant tout un univers regorgeant de magie, de poésie et de finess, plongée dans une nature luxuriante. Pour couronner le tout, Silence est habité par une drôle de bestiole qui est votre compagnon fidèle : Spot, une chenille capable de se transformer, tantôt sous la forme d’une boule toute ronde prête à aspirer le moindre liquide, tantôt sous les apparats d’une drôle de bande qui s’accroche partout comme du scotch ! Les bombardements se poursuivent dehors et, sans vraiment comprendre ce qu’il se trame, il se pourrait bien que vous soyez projetés dans l’univers de Silence…

Des personnages charismatiques :

Le duo frère et sœur fonctionne à merveille et très rapidement, le joueur se prend d’affection pour ces bambins attachants et courageux. Totalement doublées en français, les voix sélectionnées renforcent cette idée de l’enfance tourmentée par des histoires d’adultes, mais qui n’ont  pas d’autres choix que de grandir rapidement pour échapper au pire. De nombreuses phases de dialogues agrémentent le jeu, totalement sous titrées en français, dans lesquelles vous serez amené à choisir ce qu’il convient de dire dans certaines situations, une façon supplémentaires d’immerger le joueur dans cette aventure narrative. Bien que parfois un peu longs, la majorité des dialogues reste agréables, parsemés d’émotions diverses parfaitement retranscrites dans les intonations des personnages.

Quant au petit Spot, nul doute que cette bestiole ahurissante vous séduira par toutes ses facettes rigolotes et ingénieuses. Rapidement installé au cœur de ce duo, Spot deviendra un allié indispensable pour progresser dans l’aventure. C’est donc avec grand plaisir que vous pourrez contrôler, selon les phases de jeu, soit Noah, soit Renie, soit Spot. Contrôler une chenille qui peut se dandiner dans de multiples émotions, vous en rêviez n’est ce pas ?

Un point and click efficace :

L’essence même du jeu repose sur les ingrédients classiques d’un point and click traditionnel : la traversée différentes scènes, la récolte de quelques objets, et surtout, l’interaction avec tout et n’importe quoi. Pour le coup, le n’importe quoi n’est pas si prononcé dans Silence et les énigmes, globalement simples, sont majoritairement intuitives et sensées. Vous n’aurez guère à tenter tout et n’importe quoi justement, et trouverez assurément rapidement chacune des solutions.

Afin de rendre l’aventure plus originale, les développeurs ont eu la bonne idée d’inclure dans leur soft quelques séquences de minis jeux, ou encore des manipulations particulières pour atteindre certains objectifs. Rien de bien sorciers en soi (les minis jeux peuvent d’ailleurs être évités pour ceux qui le souhaitent), mais elles apportent de petites touches de fraîcheurs agréables dans une partie traditionnelle de point and click.

Une jouabilité correcte mais légèrement perfectible :

Point de difficulté ici, le déplacement du personnage est aisé et le contrôle des différentes actions simples. En outre, il est possible d’afficher les différents spots où se réalisent les multiples interactions. Pour les plus jeunes notamment, un petit rappel de votre objectif en cours est aussi visible sur pression d’un simple bouton, sur la zone supérieure de votre écran. En d’autres termes, tout est fait pour une prise en main rapide et agréable pour que le joueur se sente à l’aise et avance sereinement dans l’aventure. Nous l’avons bien senti, et ce fut un véritable plaisir de découvrir cette histoire fabuleuse au grès des heures passées au cœur de Silence.

Un petit bémol tout de même puisque quelques légers bugs se sont incrustés dans notre partie. Rien de bien affreux (du tout), mais il a fallu redémarrer le jeu une première fois alors que notre personnage était bloqué, et une seconde fois car il était impossible d’avancer dans le l’aventure malgré les bonnes manipulations. Idem sur quelques paramètres graphiques où une petite fille se retrouve franchement encastrée dans un mur plutôt qu’à la fenêtre mais aussi la présence de quelques saccades… De petits détails qui ne viendront assurément pas gâcher le reste.

Des graphismes fins et colorés :

Vous ne pourrez pas passer à côté. Les graphismes de Silence sont, par moment, véritablement sublimes, à tel point que l’on prend le temps d’observer chaque parcelle de l’écran avec plaisir. Certains personnages restent en revanche assez cubiques, mais leurs mimiques suffisamment bien retranscrites pour être moins regardant sur les détails de ces derniers.

Chaque scène sera l’occasion d’un nouveau tableau coloré et vivant où le joueur est invité à prendre place et à découvrir chaque recoin pour accéder à la scène suivante. Petit coup de cœur sur la séquence dans les nuages mais « chut », nous ne vous en dévoilerons pas plus !

Une musique parfaite :

Afin de vous donner la chair de poule dans les moments les plus forts, afin de vous faire sourire dans les moments les plus légers, la musique (et les bruitages) doit être cohérente et parfaitement adaptée à la scène. Silence réussi à merveille cette prouesse et plonge à chaque instant le joueur dans une émotion bien particulière. N’y allons pas par quatre chemins : les musiques de Silence sont divines.

Quand on aime, on ne compte pas ?

Finalement, le seul véritable défaut que l’on pourrait trouver à Silence est sa durée de vie. Compter 6 à 8h tout au plus, pour ceux qui font durer le plaisir, alors que le soft est proposé à près de 40 euros (tout de même…) !

Enfin, l’immersion dans cet univers est si fort, que nous sommes tristes de le quitter et même si plusieurs fins sont disponibles, nous espérons déjà une suite à ce conte si magistral.

Silence est d’ores et déjà disponible en boîte ainsi que sur l’eshop de la Nintendo Switch.

[amazon_link asins=’B07NFHFFNC’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’03fcd5d0-8a5a-475b-b585-b00e9d3e6657′]

Le saviez vous ?

Le monde de Silence vous est peut être déjà familier…

Bien vu les gamers ! Vous avez reconnu l’univers des Chroniques de Sadwick : the Whispered World sorti en 2010 en France sur MAC et PC. Point and click globalement salué par la critique, n’hésitez pas à vous replonger dans ce jeu pour en apprendre toujours plus sur ce monde mystérieux… Sachez enfin que ces Chroniques (Whispered World Spécial Édition) sont disponibles sur IOS pour 5 euros environ !

Conclusion
Silence est un petit bijou incroyable pour tous les amoureux des points and click, plongeant le joueur dans un monde attachant et dans un subtil mélange de multiples émotions. Graphiquement réussi, musicalement parfait, avec une jouabilité correcte, le soft mériterait assurément d’être reconnu pour le superbe travail des développeurs. Nous en aurions juste voulu plus, en particulier avec un tel prix...
Points positifs
  • Graphismes colorés, originaux et attachants
  • Musiques superbes
  • Bonne jouabilité malgré quelques imperfections
  • Adapter aux petits (une dizaine d’années minimum) et aux grands enfants
  • Énigmes logiques....
Points négatifs
  • ... mais souvent un peu trop simples
  • Une durée de vie pas fanfaronne vis à vis du tarif auquel est proposé le jeu
  • Des temps de chargement un peu longs et répétitifs
7.4
Bon
Graphismes - 7.5
Musiques - 9
Jouabilité - 7
Addictif - 7
Durée de vie / Tarif - 6.5
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

2 commentaires

  1. Orchidia01

    Tu me donnes envie ! Mais encore trop chère pour moi ^^”

    Répondre
  2. Orchidia01

    Bon bah voilà je viens de l’acheter 😀 8e sur l’eshop , promo de 80% , pour la durée de vie du jeu c’est + que raisonnable ce prix que les 40 e ^^

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire