Car Mechanic Manager (Nintendo Switch) – Le test

Vous avez toujours rêvé de racheter et de retaper des voitures d’occasion pour les vendre plus chère ? Tant mieux, c’est exactement ce que vous pourrez faire dans Car Mechanic Manager. Un jeu de gestion développé par Big Fish et disponible sur l’eShop Nintendo Switch pour la modique somme de 3,99€.

Réparateur d’épaves

Comme dans beaucoup de jeux de gestion dont ce n’est pas le principal intérêt, l’histoire va être très légère et assez directe pour vous donner une raison valable d’entreprendre une activité de gestionnaire de garage. Dans Car Mechanic Manager, vous serez aux commandes d’une jeune mécanicienne dont le rêve est de monter son propre garage pour mettre ses talents à profit afin de vivre à son compte et, bien entendu, faire fortune !

Une fois arrivé sur l’interface, il ne faut pas être dupe : les menus ainsi que les graphismes semblent bien indiquer les signes d’un portage de jeu mobile, voire de jeu flash Facebook de type Farmville… A l’instar de ce type de jeu de gestion sur navigateur, vous aurez donc un terrain délimitant le champ d’action et de construction d’éléments dont vous aurez besoin pour exercer votre activité : des opérations comme le changement de pneus, le nettoyage de voitures ou encore la modification de pièces, peinture et carrosserie.

La structure reste donc globalement similaire tout au long du jeu en vous demandant d’accepter une réparation sur une voiture, d’attendre qu’elle se fasse remorquer puis de la glisser dans l’atelier proposant les outils nécessaires à la remise sur pieds du véhicule dans l’optique de récupérer votre récompense en la revendant. Plus vous répéterez vos actions et plus une barre d’expérience viendra se remplir vous octroyant de nouvelles améliorations pour votre bâtiments existant et débloquant de nouveaux ateliers qui permettront de nouvelles réparations.

Si le concept en soi est très basique, il n’est malheureusement absolument pas aidé par des contrôles affreux et complètement inadaptés à une console. Sous ses apparences de jeu mobile qui pourrait donc profiter de commandes tactiles, chose que la Nintendo Switch a le luxe de pouvoir proposer quand on y jouer en mode portable, l’interface est en fait totalement pensée pour une utilisation à la souris, ce qui apporte le problème majeur de cette version console : des menus incontrôlables jouant pour la plupart du temps sur du pur hasard si vous arrivez à effectuer l’action que vous souhaitez. Aucun élément graphique ne vous permet de savoir quel menu est en surbrillance, ce qui vous forcera à exécuter vos actions à l’aveugle jusqu’à miraculeusement tomber sur le bon…

En tout et pour tout, vous pourrez travailler sur 8 types de voitures différentes, construire jusqu’à 5 ateliers disposant chacun d’outils qui leurs étant propres parmi 14 services de réparation/customisation. Un contenu famélique pour un jeu visuellement plus que limite dont l’amusement que vous arriverez à en tirer dépendra de votre capacité à vous lasser très vite ou au contraire à jouer le jeu jusqu’au bout.

Conclusion
Si le côté portable de la Nintendo Switch sait attirer des éditeurs et peut redonner un second souffle à des genres de jeux oubliés par les consoles, les jeux de gestion tiennent une place assez particulière dont la qualité dépend de la façon dont ils sont adaptés. Ce Mechanic Manager montre, comme d'autres, le parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Si le concept de base semble simple mais plaisant et malgré un côté très répétitif, il aurait été bien plus agréable si la navigation en en jeu avait était pensée pour une utilisation à la manette (ou a l’écran tactile). Une expérience qu’il est difficile de recommander, même avec son petit prix sur l’eShop.
Points positifs
  • Une boucle de gameplay simple à appréhender…
  • Remplit son boulot de jeu de gestion de garage
Points négatifs
  • ...mais extrêmement répétitive
  • Très peu de diversité dans les voitures (8 modèles)
  • Un contenu famélique
  • Absence totale de contrôles tactiles
  • Contrôles à la manette complètement anti-intuitifs
  • Intégralement en anglais (pour les anglophobes)
3
Mauvais
Graphismes - 4
Contenu - 3
Rejouabilité - 5
Maniabilité - 1
Fun - 2
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

5 commentaires

  1. Juliuxx Potter

    Vu la tête du jeu, la note ne m’étonne pas LOL

    Répondre
  2. Man Uto

    un genre de jeu compliqué a bien exploiter

    là, c’est raté

    Répondre
  3. Man Uto

    en tout cas, il ne vaut mieux pas encherir sur lui, dans la boutique.

    Répondre
  4. martien martien

    on dirait un jeu DSiWare 🙂 🙂 🙂

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire