Skelly Selest (Nintendo Switch) – Le test

L’enfer et ses démons, un thème qui va facilement de pair avec des jeux demandant de dézinguer des créatures sataniques. Dans Skelly Selest, un jeu d’arcade/roguelite développé par anthony Case, vous serez aux commandes d’un squelette envoyé des cieux pour aller résoudre à gros coups de hache un gros problème de surpopulation en enfer, le tout dans une ambiance pixel art rouge écarlate.

Démonicide à la hache

Tirant ses inspirations de récits bibliques, Skelly Selest adopte un ton dans ses lignes de dialogues (intégralement en anglais) qui, si vous n’avez pas l’habitude de lire du vieil anglais, risque d’assez vous dérouter lors des premières minutes de jeu. Vous êtes le Seeker, un squelette envoyé en enfer par Dieu pour aller exterminer les Daemonica Netherlords, les leaders des démons, et ainsi réduire la population bien trop florissante des enfers et de fait, éviter leur imminente arrivée sur Terre et au Paradis.

Le gameplay se présente assez simplement au travers d’un tutoriel (optionnel) qui vous permet de saisir les principales mécaniques du jeu. C’est armé de base avec une hache et un pistolet que vous devrez vous défaire des démons présents dans des zones fermées et ainsi progresser jusqu’à des boss, le tout sans mourir bien évidemment sous peine de tout recommencer de zéro. Pour se faire votre palette de mouvements se composera d’un dash, d’une attaque au corps à corps avec votre arme de mêlée ainsi qu’une attaque à distance à l’aide de votre arme à feu.

La principale particularité dans le système de jeu vient de la mécanique de munitions. En effet, votre arme à distance dispose de munitions que vous pouvez compter juste en dessous de votre barre de vie dans le coin supérieur gauche. Le seul moyen d’en récupérer étant d’éliminer des ennemis au corps à corps. Cela vous poussera donc à prendre des risques et à aller attaquer de près vos ennemis pour vous récompenser avec des munitions vous permettant d’attaquer sans risques à distance.

Un conseil si vous lisez ces lignes : allez dans les options pour activer le mode “twin-stick” mais attention cependant car vous ne pourrez choisir qu’entre vos tirs et votre attaque de mêlée influencée par le stick droit. Le jeu n’étant pas en mode “twin stick” par défaut, vos attaques sont donc dirigeables uniquement par rapport à vos déplacements, ce qui peut être rapidement handicapant dans plusieurs situations ou vous essayez d’esquiver vos ennemis et les attaquer en même temps. De plus une certaine inertie dans vos mouvements au moment d’attaquer vous paralyse quelques instants suffisamment longs pour vous faire prendre des coups gratuits et réduire légèrement le dynamisme du jeu.

Comme tout rogue-like, le jeu implique des mécaniques aléatoires de power-up vous permettant d’améliorer vos armes, coups, nombre de munitions portées, vie… Bref, votre personnage gagnera en puissance pour la partie en cours jusqu’à ce que la victoire ou la mort ne vous interrompe.

Plusieurs modes de jeu différents sont disponibles :

  • Une fois le tutoriel complété, vous pourrez lancer le mode Lichmancer Hunt, dans lequel vous devrez combattre des vagues d’ennemis sur des écrans fixes. À chaque fin de vague, un power-up vous sera octroyé et des événements aléatoires peuvent vous amener dans des parties d’explorations similaires à the Binding of Isaac par exemple. Le but étant de progresser et d’arriver jusqu’au boss final
  • Le second mode, est le Daemonica Hunt, une variante du premier mode à la difficulté plus élevée et proposant un boss final différent
  • Necrotic Colosseum est un mode survie dans lequel des vagues d’ennemis s’enchaînent dans une arène fixe avec des power-up offerts à chaque fin de vague
  • Le mode Dungeon Pilgrimage est ce qui se rapproche le plus d’un The Binding of Isaac. Vous pourrez explorer librement une carte divisée en salles dans lesquelles vous pourrez trouver des ennemis, des coffres et autres pièces secrètes en quête d’une âme damnée a capturer.
  • Enfin, 3 derniers modes qui se débloqueront sous certaines conditions : un mode Clashful Cards qui est, comme son nom l’indique, un jeu de cartes et une bonne surprise dans le jeu, un mode boss rush et un mode Trials vous mettant des builds spécifiques pour terminer le jeu avec une très grande difficulté.

Sur ce point, Skellies Selest fait preuve d’une grande variété et offre de nombreux moyens de tourner autour d’un seul et même gameplay de roguelite avec un ultime mode, le Fortuity Destiny qui consiste à enchaîner aléatoirement les modes de jeu précédemment cités à chaque fois que vous mourrez. Des éléments cosmétiques ainsi que d’autres personnages sont déblocables au fil de vos pérégrinations en enfer réalisé en pixel art 16-bits assez bien réalisé dans lequel l’action est très facilement lisible. La variété d’ennemis dispose d’une identité graphique assez prononcée pour vous permettre de les identifier facilement et ainsi retenir leurs patterns. Le tout est accompagné d’une bande-son typée arcade rendant bien avec l’ambiance rétro globale.

Conclusion
Skelly Selest est un roguelite de plus sur Nintendo Switch dont l'identité visuelle et l'ambiance démoniaque arrivent à lui faire tirer son épingle du jeu. La mécanique de récupération de munitions qui vous force à prendre des risques est ingénieuse et la grande variété de modes de jeux disponibles apportent un certain changement tout en restant dans la même boucle de gameplay. On regrettera cependant une certaine lourdeur dans les contrôles qui augmente injustement la difficulté déjà assez corsée.
Points positifs
  • Une grande variété de modes de jeu
  • L’identité visuelle
  • L’aspect roguelite et les différents power-up à découvrir sur le tas
  • Du contenu à débloquer sur la durée
  • Des mécaniques uniques dans le genre
Points négatifs
  • Le délai sur les attaques au corps à corps handicapant le mouvement
  • Des contrôles pas forcément intuitifs
6.6
Correct
Graphismes - 7
Bande-son - 6
Commandes - 5
Rejouabilité - 8
Gameplay - 7
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

1 commentaire

  1. Juliuxx Potter

    Un jeu bien rétro, pas pour moi, du coup ‘-‘

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire