Ever Oasis (3DS) – Le test

Une histoire touchante, des graphismes soignés, des personnages attachants, tel est l’univers que nous offre Ever Oasis. Si vous aimez les énigmes, l’aventure et le pouvoir de l’amitié, alors ce jeu devrait vous intéresser.

L’histoire

L’histoire prend place dans un désert. Sur ces terres vit un peuple appelé les Granéens. Leur nom vient de leur particularité à posséder dès la naissance une graine dans leur coeur. En utilisant leurs graines, ils permettent au désert de fleurir. Mais la vie dans le désert est dangereuse à cause d’une entité malveillante : le Chaos. Le Chaos s’insinue dans le coeur des êtres vivants et les transforme en monstres du Chaos. Les Granéens ont peur du Chaos et des monstres qu’il engendre.

Mais un jour, un Granéen avec en son coeur une graine spéciale décida de s’unir avec un génie de l’eau. Cette graine spéciale était celle du Grand Arbre. L’union de celle-ci avec le génie fit croître une grande oasis surmontée d’un arc-en-ciel qui fit fuir le Chaos. Les Granéens vinrent donc s’y installer et tous ceux qui furent issus de cette oasis reçurent en leur coeur la même graine spéciale du Grand Arbre. Les Granéens établirent de nombreuses oasis grâce à cette graine, repoussant ainsi le Chaos et instaurant le calme et la paix dans le désert.

C’est ici que votre aventure commence. Mais avant tout cela, vous passez par la création de votre personnage. Vous avez la possibilité de sauvegarder deux parties différentes avec le jeu (idéal si vous prêtez le jeu à un ami). Une fois le slot choisi, vous avez le choix parmi quelques options pour créer votre héros ou  héroïne. Une légère palette de huit couleurs pour la peau, une autre de quatre couleurs pour les yeux et… c’est tout. Le jeu se veut simple et d’un côté, c’est pas plus mal. Vous saisissez ensuite le nom de votre petit personnage et vous voilà plongé dans l’histoire d’Ever Oasis. La création du personnage est très minime, très rapide et très simple.

Le jeu vous introduit les mécanismes de bases pas à pas. La toute première chose que vous allez apprendre est l’utilisation de votre pouvoir. Votre frère vous demande donc d’utiliser votre tornade pour déblayer le sable du potager. Cela n’envoie pas vraiment du rêve mais vous apprend une mécanique qui va vous être utile par la suite. Hélas, sur votre chemin se trouve une plante peu accueillante. Votre frère intervient pour vous sauver de celle-ci et vous remercie de quelques pièces pour avoir enlevé le sable. Dès les premières minutes de jeu, vous êtes guidés de façon très simple dans l’apprentissage de votre environnement, de la monnaie du jeu (les aquagemmes), de votre personnage et de vos objectifs.

Après avoir écouté votre frère et parlé à tout le monde, vous retournez le voir pour qu’il vous explique brièvement le fonctionnement des oasis. Mais avant même d’avoir pu crier garde, une ombre du Chaos s’abat sans prévenir. Votre frère part braver le danger et vous le suivez, espérant lui être utile. Cependant, le monstre est bien trop fort pour votre frère et, afin que vous puissiez accomplir votre mission de créer votre propre oasis, ce dernier vous envoie au loin grâce au pouvoir du vent… restant seul face au Chaos.

Au même moment, plus loin dans le désert, une personne solitaire discute avec un petit scarabée. Vous apprenez d’elle que l’oasis de votre frère était la dernière existante et qu’elle vient de disparaître suite à l’invasion du Chaos. Suite à cette petite scène, vous retrouvez miraculeusement votre personnage en train d’atterrir devant cette fameuse personne et son scarabée. Celle-ci vous réveille en vous faisant sortir de votre graine et vous révèle que vous faites face au dernier génie de l’eau de tout le désert : Esna.

Esna ayant compris que vous étiez un descendant du Grand Arbre, elle vous propose de vous allier à elle afin de créer une oasis, et de faire de celle-ci une oasis qui ne tombera jamais sous le Chaos et où tout le monde pourra vivre heureux. N’écoutant que votre bon coeur, vous acceptez cette alliance et créez ensemble cette nouvelle oasis. Mais Esna est un génie de l’eau et ne peut pas quitter sa source. Elle vous confie son petit ami scarabée portant une bulle d’eau. Grâce à lui, elle pourra voir et entendre tout ce qui se passe autour de vous. Cela lui permettra de communiquer avec vous à distance et de vous donner des conseils et indices sur les objectifs à atteindre pour la quête principale. En quelques minutes seulement, l’histoire est posée, votre objectif défini et l’ambiance installée.

Gameplay

Votre oasis se compose de plusieurs quartiers : l’entrée principale, le potager, le quartier commerçant et la source. Ces quartiers évolueront au fur et à mesure que vous agrandissez votre oasis et proposent différentes actions à mener. Votre oasis accueille tous les jours des visiteurs dans l’entrée principale. On y compte des Manchouettes, des Marchands et des Voyageurs.

Lorsqu’un voyageur arrive, vous l’inscrivez pour ainsi dire dans votre registre. Tous les nouveaux voyageurs restent dans l’entrée principale et aller leur parler vous permettra d’en apprendre plus sur eux. Tout d’abord leurs goûts, pour savoir quels objets ils apprécient et surtout leurs requêtes. Chaque voyageur possède un nombre de coeurs (bien souvent un seul, ce qui est pratique et rapide) et chaque coeur correspond à une requête. Si vous parvenez à satisfaire toutes ses requêtes, le voyageur deviendra votre Allié. Le nombre d’alliés que vous avez détermine le niveau de votre oasis, plus son niveau est élevé, plus celle-ci sera grande, vous offrira de récompenses et attirera de visiteurs.

Les voyageurs apportent également leurs lots de rumeurs qui vous aideront à chercher ou attirer de nouveaux voyageurs par le biais d’indices. Par exemple, un voyageur vous dira qu’il a vu quelqu’un dans une grotte qui aime jouer de la musique ou encore qu’un voyageur cherche une oasis où on y vend des livres. Si vous remplissez les conditions ou effectuez les actions nécessaires, ces voyageurs viendront visiter votre oasis, apportant avec eux leur(s) requête(s) et deviendront eux aussi vos alliés si vous répondez à leurs demandes. La grande majorité de ces requêtes ne sont pas bien compliquées et vous ne pourrez pas réellement les échouer. Certaines prendront juste un peu plus de temps ou ne seront pas réalisables dans l’immédiat. Toutes les rumeurs que vous entendez ainsi que les requêtes qui vous ont été soumises seront consignées dans votre registre et consultables à tout moment.

Lorsqu’un voyageur devient votre allié, vous pouvez partir avec lui en exploration et il vous proposera ses services tels que miner la roche ou extraire les minéraux du sol. Cependant, dans le cas d’un Granéen, en plus de proposer son aide, il vous proposera d’installer son magasin : une boutifleur. Les boutfileurs seront à votre charge et vous devrez les planter dans le quartier commerçant en fonction de la place disponible dans votre oasis et de votre budget. Chaque boutifleur propose un type d’objets à vendre (par exemple, des livres ou de la soupe) et certains voyageurs ne viendront que si un type de boutifleur particulier est installé chez vous.

Les manchouettes sont des grands fans de boutfileurs. Ils ne peuvent pas devenir vos alliés mais viennent dans votre oasis pour y dépenser leurs aquagemmes dans vos boutifleurs et en vider les stocks. Il faut donc penser à régulièrement aller réapprovisionner vos boutifleurs. En remplissant les stocks d’une boutifleur, vous rendez son propriétaire heureux et vous augmentez sa jauge de rang. Lorsque la jauge est pleine, vous aurez une nouvelle requête à satisfaire afin que sa boutifleur puisse proposer un nouvel objet à vendre. De plus, le bonheur de vos alliés influence les ventes et la protection que vous confère votre oasis. Il faut donner faire attention à ce que le bonheur soit toujours le plus haut possible.

Pour réapprovisionner vos boutiques, trois choix s’offrent à vous : les marchands, votre potager ou l’exploration. Les marchands vont proposeront quelques objets à l’achat ou du troc, ce qui peut être intéressant si vous avez beaucoup d’objets en réserve. Votre potager vous permettra de planter des graines et en récolter les légumes. L’exploration quant à elle vous fera sortir de votre oasis afin d’affronter des créatures et collecter des ressources. Le niveau de votre oasis vous aidera dans vos phases d’exploration puisqu’en fonction du bonheur de vos alliés, vous recevrez un bouclier augmentant vos points de vie. Le montant de points de vie maximum reçus dépendra du niveau de l’oasis et la valeur réelle dépendra de la jauge de bonheur au moment où vous sortez.

Exploration

Avant votre toute première sortie en solitaire, vous apprenez que l’exploration de nuit est dangereuse car les monstres du Chaos y sont plus forts. Vous devrez donc faire attention au départ à ne pas trop traîner dehors si vous voulez éviter des combats un peu plus longs que nécessaire. En dehors de l’oasis, les choses se présentent de la manière suivante : vous explorez librement la zone où se trouvent décors et monstres que vous pouvez frapper. Vous disposez d’une esquive, d’un coup fort mais lent et d’un coup faible mais rapide. Les décors que détruisez ou les monstres que vous battez peuvent vous laisser des objets. On peut donc facilement envisager que de futures requêtes ou réapprovisionnements nous demandant des objets laissés par tels types de monstres ou décors. Vous pouvez également utiliser votre coup spécial : la tornade. Cela vous sera utile pour déblayer les tas de sable, tout comme vous l’avez appris avec votre frère au tout début, afin de dénicher quelques objets. Lorsque vous aurez des alliés avec vous en exploration, vous pourrez changer de personnage et utiliser leurs propres coups spéciaux ou leurs talents s’ils en ont.

En haut à droite de l’écran tactile est affichée l’heure du jeu. C’est donc cette partie à laquelle il faudra faire attention pour rentrer avant 18h, l’heure où la nuit tombe. Le type de monstres rencontrés ainsi que leur niveau varie en fonction du cycle jour/nuit. N’hésitez pas à rentrer à l’oasis si vous pensez que l’aventure devient trop risquée. Votre exploration vous mènera à trouver des grottes. Ces dernières vous permettront en les traversant d’accéder à de nouvelles zones d’exploration mais elles demanderont les capacités spéciales de vos alliés pour arriver au bout. Toutes ne seront donc pas entièrement accessibles au début du jeu. A vous de garder en mémoire quel pouvoir est nécessaire à quelle grotte pour y retourner plus tard.

Parlons maintenant des combats ! Ils sont assez simples à appréhender. Chaque monstre a un niveau et un comportement distinct, il suffit des quelques attaques pour comprendre les différents schémas possibles afin de les anticiper et ne pas se prendre de dégâts. Le niveau du monstre servira de comparatif avec le votre afin de juger si un combat est jouable ou non. Il est possible de cibler un ennemi en particulier pour se focaliser dessus. Cependant, il faut être prudent lorsque plusieurs monstres vous entourent à ne pas se prendre de coups depuis les angles morts de la caméra. Il existe aussi un principe de faiblesse aux armes. Certains monstres seront plus sensibles à une épée qu’à une lance ou inversement. Il convient donc d’adapter sa stratégie et son équipe en fonction des monstres que l’on va rencontrer. Pour le bonheur de certains, l’inverse n’a pas été mise en place, il n’y a pas de résistance face à un type d’arme en particulier.

Lorsque vous rentrez à l’oasis, vous recevez l’expérience de votre exploration selon le nombre d’ennemis vaincus. Si vous avez gagné suffisamment d’expérience, votre personnage et ceux de l’équipe l’ayant accompagné pourront monter de niveau. Monter de niveau augmentera vos statistiques et vous permettra de temps à autre de débloquer des combos de coups. Le niveau de vos personnages n’a aucune incidence sur celui de l’oasis. Un haut niveau permettra une exploration plus aisée. Il sera aussi à prendre en compte en fonction des zones découvertes qui proposeront de nouveaux monstres aux niveaux plus élevés eux aussi.

Gestion

Vous l’aurez donc compris, ce sera à vous de gérer votre oasis de A à Z (dans la mesure de ce que vous offre le jeu bien évidemment). L’essentiel sera donc de rendre vos alliés heureux en réapprovisionnant leurs stocks afin de faire une pierre deux coups. Mais pour les réapprovisionner, vous devrez partir en exploration chercher les ressources nécessaires. Lors de vos explorations, vous pourrez confirmer les rumeurs entendues et trouver aux endroits indiqués des voyageurs qui viendront visiter votre oasis. Ces voyageurs deviendront vos alliés et feront grandir votre oasis. Vous obtiendrez alors de nouvelles boutifleurs, accueillerez de nouveaux visiteurs, entendrez de nouvelles rumeurs et devrez récupérer d’autres ressources, etc… Le cercle vicieux est lancé et vous n’en sortirez plus, l’addiction a commencé !

L’objectif principal restera d’agrandir votre oasis en la faisant monter de niveau car vous débloquerez de plus en plus de bonus non négligeables. Rapidement, vous obtiendrez le bouclier cité plus haut ainsi que la résurrection automatique (limitée cependant à une fois par exploration lorsque vous commencez). Par la suite, vous aurez la possibilité de créer votre équipement grâce à un arbre de synthèse. Il suffira d’y apporter les objets nécessaires afin d’obtenir des nouvelles armes et de nouveaux accessoires qui vous aideront à mieux résister aux coups lors de vos explorations. Les tenues serviront quant à elles juste de style et n’apporteront rien en particulier. Le niveau de l’oasis vous permettra aussi de planter davantage de boutifleurs, d’avoir un plus grand potager et d’embellir votre entrée principale.

Un autre atout est l’utilisation de l’aquaportail. Quand vous l’aurez débloqué, vous ne pourrez plus vous en passer. Cette fonction vous permet lors de vos explorations de retourner à tout moment à l’oasis, peu importe où vous êtes sur la carte. De plus, une fois à l’oasis, vous pourrez depuis l’entrée principale vous retéléporter à l’endroit exact où vous étiez lorsque vous avez utilisé l’aquaportail. Cependant, cela ne réinitialisera pas les monstres ni les décors. Donc pas de farming intensif mais plutôt une fonctionnalité de sûreté et de praticité si vous souhaitez changer d’équipe en cours de route. Des aquaportails fixes existent aussi des certains grottes et vous permettront d’y sauvegarder votre progression et de vous y téléporter directement si vous les avez activés.

En quelques petites heures, le jeu vous aura présenté toutes ses fonctionnalités pas à pas et vous aurez enfin fini ce qu’on pourrait considérer comme le tutoriel. Le tout vous est présenté de manière simple, intuitive et immersive par le biais du scénario. Les conseils sont fréquemment présents mais ne sont clairement pas envahissants. A ce stade du jeu où vous aurez découvert les principes de bases, vous serez enfin lâchés comme des grands et pourrez composer vous-même votre équipe d’exploration.

La suite du jeu vous présentera de nouvelles capacités spéciales par le biais de nouveaux voyageurs ainsi que des améliorations pour votre oasis qui vous aideront à sa gestion, notamment la plus pratique pour n’en citer qu’une, le réapprovisionnement de masse et non plus boutifleurs par boutifleurs. Les mécaniques introduites progressivement nous plongent un peu plus dans le jeu à chaque nouvelle découverte. Individuellement, tout est simple, mais au fur et à mesure que vous apprenez de nouvelles choses, il va falloir l’intégrer à vos connaissances et habitudes de jeu. Rien n’est compliqué en soi mais vous en sortirez grand gagnant si vous arrivez à optimiser chaque petite chose. L’équilibre entre tous ces éléments de gestion est parfaitement géré pour convenir à tout type de joueur.

Ambiance

Graphiquement et esthétiquement, le jeu est vraiment beau. Que ce soit les décors, les personnages, les monstres ou les divers effets visuels, tout est vraiment soigné, bien détaillé et très coloré. Une petite touche très agréable a été mise en place pour les dialogues : les animations des personnages lors de ces petites phases les rendent très attachants et contribuent grandement à l’immersion dans l’ambiance du jeu. On appréciera tout autant se balader dans son oasis qu’à l’extérieur.

Musicalement, la bande-son est très agréable. Tout est calme et épuré. Bien que certaines musiques puissent être répétitives, celles-ci ne sont pas criardes et se laissent écouter sans problèmes. Elles viennent plus en tant que fond sonore et son d’ambiance et ne restent pas en tête pendant des jours et des jours.

 

Laisser un commentaire