Police Stories (Nintendo Switch) – Le test

Développé par Mighty Morgan et édité par HypeTrain Digital, Police Stories est un jeu indépendant ayant réussi son Kickstarter avec 26 679$ récoltés en 2017. D’abord sorti en beta pour les contributeurs avec quelques niveaux, le jeu final est arrivé en septembre dernier sur l’eShop Nintendo Switch. Le jeu est un mélange d’Hotline Miami avec une dimensions tactique importante. Prêt à suivre le quotidien de deux flics ?

Police Stories raconte l’histoire de John Rimes et Rick Jones, deux flics dont le quotidien consiste à infiltrer des repères de gangs, secourir des otages, appréhender des suspects et à faire face à d’autres situations extrêmes. On suit leur enquête à travers diverses missions. Le scénario à base de complot en toile de fond servira de contexte. Le jeu est proposé uniquement en anglais, ce qui n’empêche en rien de profiter des missions même si c’est dommage de ne pas profiter des différents dialogues présents quand on ne maîtrise pas la langue. Ce top-down shooter est jouable en solo ou en coop mais n’intègre pas de mode multijoueur contrairement au PC. Quoiqu’il en soit, si cette version Switch comporte quelques lacunes ou petits manques, c’est bel est bien le gameplay qui constitue toute la force du titre. On évolue dans divers niveaux en vue de dessus tel un Hotline Miami. Là où ce dernier disposait d’une action frénétique, dans Police Stories, il va falloir prendre son temps.

Vous contrôlez l’un des deux flics, le second vous suit automatiquement et vous pouvez lui donner des ordres comme rester à tel endroit où vous couvrir. Ce dernier va par ailleurs automatiquement assurer vos arrières en cas de besoin. Vous entrez  dans divers bâtiments, chaque porte pouvant cacher un otage en danger de mort ou un trafiquant prêt à vous dézinguer. Votre personnage dispose d’un champ de vision limité et vous ne verrez les ennemis que si vous regardez dans la bonne direction. En difficulté normal, le jeu est assez difficile. Vous allez sans doute faire plusieurs dizaines de tentatives avant de le terminer. À chaque mort, les types d’ennemis changent et sont repositionnés dans des pièces différentes. Du coup, chaque partie est différente et s’enchaîne bien avec des niveaux qui se rechargent vite.

Côté gameplay, vous pouvez également courir mais cela reste peu recommandé. Vous disposez d’une arme avec un viseur et la possibilité d’équiper divers objets comme des grenades flash, tasers, des caméras dans les serrures ou encore des outils pour ouvrir les portes bloquées. Le titre dispose d’un système d’intimidation à l’approche d’un suspect : en appuyant sur la gâchette, vous allez pouvoir crier des “Get down now” ou encore “Hands up” qui le fera, dans la moitié des cas, lâcher son arme et se mettre à genoux et il vous suffira alors de les menacer. Mais les plus récalcitrants ne se laisseront pas faire et n’accepteront pas l’interpellation. Il y a alors deux possibilités avec d’abord une intimidation plus brutale en leur donnant des coups au corps à corps (sans les tuer sous peine de pénalité) ou alors en tirant un coup de feu juste à côté d’eux, une technique découverte par hasard mais qui fait ses preuves ! Par contre, si la personne en face a décidé d’en découdre, vous n’aurez pas d’autre choix que de riposter et de le tuer. En général, vous avez une petite seconde pour réagir sans quoi vous mourez.

Police Stories est donc un jeu très tactique qui vous oblige à réfléchir avant de tirer, ce qui est assez intéressant. On est obligé d’y aller tout doucement et de mettre à profit son coéquipier tout en le protégeant. Il existe bien sur des médikits mais vous serez mort sur le coup la plupart du temps. Le titre vous oblige ainsi à jouer intelligemment, d’autant que vos munitions sont limitées. Lorsque vous menacez un suspect, tuez un ennemi représentant une menace ou ramassez leur possessions (armes et drogue), vous gagnez des points. A la fin du niveau, vous êtes évalué en fonction de ce score. Si vous tirez sans réfléchir alors que le suspect ne s’est pas montré agressif, vous serez pénalisé.

Partie intégrante du gameplay, le level design est très traître car il est composé de plusieurs petites pièces. Il suffira d’ouvrir une porte trop vite ou ne pas regarder dans tous les coins pour prendre une balle, ce qui se traduit assez souvent par de la frustration, sans pour autant être la faute du jeu, ce dernier étant assez bien équilibré mais exigeant souvent une réaction très rapide. Au final, on y revient toujours avec plaisir car il y a le côté assez addictif de vouloir à tout prix terminer le niveau sur lequel on s’est ramassé trop de fois. Avec plus d’une dizaine de niveaux, le jeu proposé à 14,99€ réussira à vous tenir un peu moins d’une dizaine d’heures. Le jeu n’est pas parfait, il ne prend pas énormément de risque et se repose toujours sur les mêmes types d’environnement, seuls les ennemis changent. Côté bande-son, c’est assez discret également avec des bruitages réalistes et quelques musiques qui s’enclenchent par moment.

Conclusion
Police Stories est donc une bonne pioche si vous aimez les jeux dans le style Hotline Miami en vue de dessus mais assez différent dans son approche car il n’y a pas toute l’agressivité. Le titre a l’intelligence de vous faire réfléchir avant de tirer. Si son histoire n’est pas passionnante, son gameplay tactique est très bon et réaliste. Vous allez pouvoir fracasser des portes et donner de la voix auprès de tous les suspects. Quoiqu’il en soit, Police Stories reste une proposition intéressante sur l’eShop pour tout amateur de jeu tactique réaliste. Il vous faudra simplement avoir de bons réflexes et prendre les bonnes décisions.
Points positifs
  • Un semblant de scénario...
  • Gameplay tactique
  • Prise de décision rapide
  • Pouvoir donner des ordres à son coéquipier
  • Jouable en coop local
Points négatifs
  • ...mais peu passionnant
  • Engendre de la frustration
  • Pas de multijoueur en ligne
  • Uniquement en anglais
7.5
Bon
Scénario - 6.5
Graphismes - 8
Gameplay - 9
Durée de vie / Tarif - 7.5
Bande son - 6.5
juju05 B
Ecrit par
Webmaster Adjoint

2 commentaires

  1. martien martien

    ce jeu me tente bien, surtout s’il est moins frénétique que Hotline Miami, merci pour le test, je prendrai le jeu quand il sera en promo sur l’eshop !

    Répondre
  2. JulieSailing

    La vue du dessus est déroutante ‘-‘

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire