Farming Simulator 2020 (Nintendo Switch) – Le test

S’il y a bien un corps de métier qui permet à chacun d’entre nous de vivre, c’est bien celui des agriculteurs. Travaillant la terre, œuvrant pour nous offrir des récoltes de qualité et des cultures toujours plus importantes pour répondre à la demande, en respectant un cahier des charges rigoureux en fonction de son protocole biologique ou non, le milieu agricole demande un travail considérable… sans oublier la place importante des animaux. Depuis 2008, la licence Farming Simulator donne aux joueurs des villes et des champs l’opportunité de se hisser sur un gros engin, prêts à récolter sans relâche des hectares de cultures. Quelle sera la qualité du grand cru 2020 ?

Développé par Giants Software et édité par Focus Home Interactive, Farming Simulator 2020 offre aux joueurs une simulation agricole qui se veut réaliste et avec un sacré goût d’essence… Amateurs de tracteurs et amoureux des grosses machines depuis votre plus jeune âge, garçons et filles, par ici ! Quoique…

En voiture Simone !

Le soft vous accueille avec 3 menus au choix : carrière, succès et crédits. Vaste programme dites donc… Sans grande surprise, vous choisirez la carrière, censée vous propulser dans les bottes poisseuses, mais non moins courageuses, des agriculteurs.

Aussitôt dans le bain, tout débute par une immersion dans votre premier joujou à moteur. Puis dans un second. Puis dans un troisième. Vous planterez vos premières semences, récolterez pour la première fois, et irez même revendre votre précieuse marchandise. Jusque-là, malgré une certaine lenteur des véhicules, rien ne vous semblera bien compliqué. Tenu par la main, vous vous retrouvez ensuite totalement esseulé dans votre exploitation, pas si grande, esseulé dans votre quotidien, pas si incroyable…

Retour à la ferme. Toujours en tracteur. À ce niveau-là, allons droit au but : vous n’en sortirez jamais. Totalement greffé à vos véhicules, vous aurez la vive impression de faire bloc avec la mécanique, incapable de vous extirper de vos engins et de vous dégourdir les jambes. Dit comme ça, cela vous semble peut-être anodin… mais une fois plongé dans la triste journée agricole, il en sera tout autre. Oui, bon, il y aura bien une histoire de cheval pour tenter de changer un peu d’air… mais pas de quoi casser les pattes du canard tout de même !

Braque… mais braaaaaaque !

https://i0.wp.com/cdn03.nintendo-europe.com/media/images/06_screenshots/games_5/nintendo_switch_6/nswitch_farmingsimulator20/NSwitch_FarmingSimulator20_02.jpg?resize=300%2C169&ssl=1Il va falloir aimer la conduite les amis… vous allez y passer un temps considérable. Une simple touche vous permet de switcher d’un véhicule à un autre. Une autre permet de mettre en route la machine agricole, tandis que ZR vous permettra d’avancer et ZL de reculer. Chaque véhicule dispose bien entendu de ses capacités, de ses barres d’attelages, et d’une utilité précise.

Les amateurs des engins agricoles seront heureux d’apprendre que le soft regorge de références, dont certaines célèbres dans le milieu. Pouvons-nous en revanche parler d’un réel plaisir de conduite, vissé dans son canapé… libre à chacun d’en juger.

Afin de faciliter la gestion de votre exploitation (amenée à grossir au fil du jeu), il vous est possible (recommandé) d’embaucher quelques ouvriers plutôt rigoureux. Ces derniers se contenteront de réaliser la tâche désirée, moyennant bien entendu un certain salaire. L’argent restera un fil conducteur dans votre partie, indispensable pour rémunérer vos ouvriers assurément, mais aussi pour acquérir de nouvelles machines. Finalement, ces achats seront vos seuls véritables objectifs, afin de complexifier vos récoltes et de multiplier vos ressources.

Il est où Dédé…?

Bien qu’ils ne représentent pas la majeure partie du soft, les animaux seront bel et bien présents au sein de votre aventure. Comme il est coutume dans ce genre de jeu, il faudra faire preuve de patience pour permettre à votre cheptel de compter une population bovine, porcine et ovine. Rendez heureux vos animaux… ils vous le rendront bien. En effet, avec les soins nécessaires (une bonne alimentation et une bonne hygiène), vos animaux pourront avoir une descendance… De quoi agrandir le cheptel sans passer par le négociant en bétail !

Les vaches seront sources de lait, les moutons de laine, les cochons quant à eux pourront être vendus pour engraisser vos bénéfices. Soulignons une nouvelle fois la possibilité dans cet opus d’adopter des chevaux qui, tout comme les autres, nécessiteront du temps et des soins, sans compter les machines spécifiques.

Des objectifs insipides :

Malgré un potentiel énorme, vos objectifs vous sembleront rapidement dénués d’un grand intérêt… Récolter toujours plus, semer davantage, mettre au monde toujours plus de bestiaux… Le monde des agriculteurs serait-il si morose ?

Admettons-le : nous n’avions jamais touché un Farming Simulator, et ceci explique très probablement notre grande noyade dans ce soft. Le manque cruel d’explications pour les novices y est flagrant, nous avons dû recommencer certaines parties simplement parce que l’un de nos véhicules s’était renversé… agacé et frustré de recommencer encore et encore, récoltant à nouveau ce blé initiatique avec une lenteur considérable.

La vie à la ferme, scintillante et sous le ronron des moteurs :

Malgré une jolie réalisation des machines, l’ensemble des graphismes de Farming Simulator 2020 picote lourdement les yeux… L’affichage semble scintiller ! Difficile d’admirer le paysage tellement celui-ci manque de finesse. N’oubliez pas vos lunettes de soleil pour vagabonder sur les routes de campagne… ça brille !

La réalisation musicale, quant à elle, est plus que sommaire. Vous entendrez surtout le bruit des machines, des bruitages pas toujours très agréables à écouter, surtout pendant de longues sessions de jeu.

La nuit succède automatiquement au jour, même si nous n’avons trouvé aucune horloge dans le jeu. Le temps coule… et la nuit est rapidement ennuyeuse, la luminosité étant considérablement réduite. Bien entendu, vos véhicules sont dotés de phares, mais ces derniers sont aussi efficaces que ceux de la trottinette du petit frère.

Finalement la seule véritable question est toujours la même dans ce genre de simulation : que faisons dans notre canapé plutôt que de sortir pour sentir la terre sous nos pieds ?

Farming Simulator 2020 est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch ainsi que dans une version boite au prix de 45 euros environ.

Le saviezvous ?

Farming Simulator 2020 n’est guère le premier opus de la série sorti sur la Switch. En effet, les versions 2017 et 2019 sont elles aussi disponibles sur la petite dernière de Nintendo !

Conclusion
Quelle déception... Le monde agricole dispose de tant de facettes, de qualités, qu’il aurait été bon de mettre en avant ! Farming Simulator 2020 est avant tout une simulation de conduites d’engins agricoles, avec des dizaines de manœuvres assez ennuyeuses à réaliser encore et encore. Les amoureux des grosses machines retrouveront quelques marques célèbres dans le milieu, mais l’intérêt pour le soft devrait rapidement être limité... Quant aux novices, il va falloir lourdement s’accrocher ! Au final, une petite visite de la ferme pédagogique, ou du musée agricole le plus proche de chez vous, seront assurément plus ludiques... et plus fun pour toute la famille !
Points positifs
  • Références célèbres des engins agricoles
  • Possibilité de faire travailler les ouvriers agricoles : les tâches les plus rébarbatives peuvent ainsi être évitées !
  • Totalement disponible en français
Points négatifs
  • De la conduite encore et encore et encore et encore...
  • Prise en main difficile pour les novices
  • Vie de l’agriculteur loin de ses champs totalement écartée
  • Absence quasi totale de musique
  • Graphismes qui scintillent !
  • Manque cruel de fun...
4.5
Décevant
Graphismes - 5.5
Musique - 2
Jouabilité - 6
Durée de vie - 6
Fun - 3
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

2 commentaires

  1. Man Uto

    un jeu de gestion, c’est forcement pas facile d’acces, de base

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    La version sur PC est pas mal du tout par contre (en multi) 🙂

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire