Code of Princess EX (Nintendo Switch) – Le test

Développé par le Studio Saizesen et édité (mais aussi amélioré) par Nicalis, Code of Princess Ex est arrivé sur Nintendo Switch au milieu de l’été dernier. Il s’agit d’un hack ’n’ slash old school de pure tradition. Ça vous tente d’aller voir ensemble si ce style a survécu au poids des années ?

Pour l’histoire (et l’aspect JRPG), vous incarnez, au départ, la belle princesse Solange et son épée légendaire Dexaclibur. Future reine et protectrice du peuple de son royaume actuellement attaqué par une Reine Diabolique et sa horde de monstres qui n’ont qu’une seule idée en tête, dépasser la race humaine. Vous rencontrerez au cours de votre aventure des personnages étonnants qui vous accompagneront dans votre quête.

Au lancement du jeu, un anime de bonne qualité vous accueille et donne le ton ; une sorte de générique de manga anime des années 90/2000. Viens ensuite le choix des modes proposés.

Tout d’abord il faudra déterminer si vous souhaitez jouer seul, à deux en local ou sur Internet. Si vous jouez en local (accompagné ou non) vous aurez la possibilité de participer au mode Campagne, qui constitue le story mode du jeu et qui permet de débloquer les tableaux terminés dans le mode Free Play. Ce dernier permet également de repasser les niveaux en revue afin de ramasser un max d’objets mais également d’incarner tout un tas de PNJ que vous aurez déjà massacré en mode Campagne. Du simple soldat à l’araignée métallique en passant par du zombi et toute un multitude d’autres personnages. Si vous ne l’avez pas encore vu venir, le jeu dispose, rien qu’avec cela, d’une rejouabilité très étendue puisque, pour chacun de ces personnages, vous démarrerez du niveau un, donc il y a de quoi faire pour celui ou celle qui souhaite level-up tous les prota(anta)gonistes du jeu. Au total ce sont 50 personnages avec lesquels vous pourrez vous amuser.

Code of Princess EX, se déroule de manière générale comme suit ; une phase baston beat them all, vue de côté avec un boss de fin de tableau puis, un interlude (doublée en japonais) pour agrémenter le scénario. C’est typiquement japonais, et on y prend grand plaisir. Pour la partie baston, chaque personnage jouable dispose de sa série d’attaques ainsi que de coups spéciaux. Vous avez également la possibilité de réaliser quelques enchainements, ce qui rajoute du fun et une légère technicité dans les attaques. Les combats se déroulent sur 3 plans horizontaux (haut, milieu, bas) sur lesquels il est possible de switcher et donc de balader les ennemis ou bien de choisir à qui vous ferez mordre la poussière en premier, quand le nombre de vilains personnages augmentera à l’écran. C’est également très pratique en coop de progresser chacun sur des plans différents. Car oui, le jeu peut se jouer en coop (en local ou en ligne), comme tout bon beat them all qui se respecte !

Un autre aspect JRPG de Code of Princess Ex, réside dans le fait que vos personnages prennent des points d’expérience et que vous pouvez débloquer de l’équipement. Lorsque vous menez une session de combat, ce n’est pas seulement le personnage que vous avez choisi mais toutes vos recrues qui level-up. En plus de cela, avec l’argent ramassé, vous pourrez vous équiper de différentes armes, boucliers, foulards, anneaux et boucles d’oreilles qui viendront renforcer vos points d’attaque/défense et que vous pourrez acheter dans la boutique d’un chat aux allures de pharaon…

Que ce soit pour les scènes cinématiques, les interludes entre les combats ou le jeu en lui-même, la patte graphique stylisée manga apporte beaucoup de charme au jeu. Si l’on rentre un peu plus dans le détail, sur la partie beat them all, les décors de fonds sont bien travaillés avec pas mal de détails mais sont parfois trop pixelisé et le contour des objets (tonneaux, barricades etc..) que l’on peut éclater en chemin sont trop appuyés pour les faire (un peu trop) ressortir du reste du décor. Pour le reste, le jeu tourne bien en 60 fps et l’animation est correcte. Côté bande son, que ce soit le thème principal ou celui de chaque personnage, c’est d’excellente facture et vous comprendrez vite pourquoi si nous vous disons que c’est réalisé par Ace (CHiCO, Tomori Kudo) qui sont les compositeurs de classiques comme Xenoblade Chronicles 1 & 2. Pendant les combats, votre personnage et vos ennemis s’expriment à chaque fois qu’ils portent un coup ce qui met une réelle ambiance à toute cette joyeuse pagaille de coups de poings, pieds, épées, et j’en passe. Lorsqu’on parle de jeu de castagne, la maniabilité joue un rôle important ; ici pas de bémol, vos personnages répondent bien et les boutons sont bien placés.

Conclusion
Que ce soit seul ou deux, on s’éclate vraiment dans cette version Ex de Code of Princess. L’histoire est intéressante, remplie d’humour et bien agrémentée par une direction artistique soignée. La partie beat them up nous en donne pour notre argent avec la possibilité de jouer huit personnages principaux, ayant chacun leur style et caractéristiques mais aussi avec une cinquantaine de PNJ issus du bestiaire qui fournissent, au passage, une excellente rejouabilité. Nicalis à réellement su rafraichir le titre par rapport à sa version 3DS, qui devient donc plus qu’un portage. Que vous l’ayez connu ou non ce sera, quoi qu’il en soit, un bon titre à jouer si vous êtes fans de baston. Pour les autres, le jeu pourra s’avérer répétitif mais restera un bon titre à jouer entre amis.
Points positifs
  • Scénario remplit d’humour
  • De bonnes sessions de bastons pas trop longues
  • La direction artistique
  • Le mode coop (en local ou en ligne)
  • Les quêtes bonus
  • Pouvoir rejouer les tableaux avec les ennemis
Points négatifs
  • L’aspect répétitif des combats
  • Les graphismes laissés de côté au passage à la version Ex
8
Génial
Graphismes - 7
Bande sonore - 9
Difficulté - 8
Maniabilité - 8
Gameplay - 8
Rejouabilité - 8
Qualité du portage - 8
kabuki76
Ecrit par
Joueur depuis la Nintendo Entertainement System, je n'ai jamais laché les manettes de la Firme Japonaise.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire