Slime Tactics (Nintendo Switch) – Le test

Slime Tactics est un spin off de « Ambition of the Slimes », sorti en 2016 sur 3DS puis en 2018 sur Switch. Contrairement à « Ambition of Slimes », Slime Tactics n’est pas un pur tactical RPG. En effet, le jeu combine deux genres : un tactical RPG classique avec un jeu de stratégie en temps réel. Vous ne contrôlez plus chaque slime, mais un humain possédé qui va diriger une armée de slimes contre des armées humaines.

Mais avant de parler du gameplay, parlons un peu de l’histoire.

Slime Tactics se déroule dans un monde où les humains règnent en maître sur les monstres et les slimes. Votre mission sera de renverser cette domination humaine pour permettre aux slimes de diriger le monde. Vous incarnez donc une humaine possédée qui va devoir constituer puis guider une armée de ces charmantes créatures contre les humains.

Au combat, les slimes ne tueront pas les humains ! Ils affaibliront leurs âmes pour s’emparer de leur corps… C’est dégoutant ! L’animation qui permet au slime de posséder un humain est… beurk. Elle vous montre le slime qui saute dans la bouche de son ennemi avec des bruitages bien dégueu pour au final donner des yeux et cheveux « rouges/roses » à l’humain posséder. La couleur permet de différencier vos alliés de vos ennemis.

Afin de mener à bien vos divers assauts, vous devrez donc choisir les humains que vous souhaitez posséder afin de les retourner contre leurs homologues. Le concept est sympa et nous amène à la partie gameplay du jeu.

Comme nous l’avons vu, le jeu mixe deux genres différents et possède un gameplay lui aussi divisé en deux phases.

La première phase consiste à sélectionner les slimes qui vont constituer votre armée. Il existe de nombreux types de slimes qui ont tous des capacités différentes : rock slime, soul slime, up slime, wall slime… Pour choisir la composition de votre armée, vous aurez accès à la composition des troupes ennemies. Elles sont composées de 3 types d’unités : combattants à pied, soldats à cheval et archers. Chaque unité possède un avantage sur une unité et une faiblesse sur l’autre.

Vous devez donc choisir vos slimes en fonction des unités ennemies que vous souhaitez contrôler. Une fois votre équipe constituée, vous arrivez sur la carte du combat et la deuxième phase de gameplay commence.

Cette partie se déroule en deux temps. Vous devez en premier lieu placer vos slimes sur la carte. Réfléchissez bien, ce placement est extrêmement important pour l’issue de la bataille.

Ensuite, vos slimes vont se mettre automatiquement à attaquer les ennemis. Vous ne contrôlerez que votre personnage et vous aurez trois possibilités d’actions :

  • Distraire un ennemi avec une petite attaque à distance
  • Guider un slime (un seul slime à la fois)
  • Utiliser un objet pour aider vos troupes.

Vous aurez plusieurs « potions » à votre disposition pour affaiblir l’ennemi, soigner vos troupes ou encore leur demander de vous suivre.

Voilà pour la théorie. En pratique, c’est un gros bordel !

La phase 1 se passe toujours bien c’est la phase deux qui pose problème. Vos slimes partent dans tous les sens vous empêchant parfois de bouger. Vous aurez beau les placer autour d’un ennemi, il se peut fortement qu’ils aillent en attaquer un autre… Vous pouvez certes les guider un par un, mais ce n’est vraiment pas pratique et très long. Vous en viendrez vite à compter plus sur les objets que sur autre chose.

De plus, même en ayant bien assimilé les différentes techniques et en faisant part d’une bonne stratégie, vous rencontrerez des difficultés lors de certains combats et en particulier face aux boss. Pour pallier à cette difficulté une seule solution, entrainer vos slimes pour qu’ils montent de niveau…

Passé le côté frustrant du gameplay, le jeu reste sympa, mais il vous demandera beaucoup de patience.

Niveau graphisme, c’est le pixel art qui a été utilisé. Il y a eu peu d’évolution voir pas du tout depuis le premier opus sorti sur 3DS et c’est un peu dommage. Concernant les musiques, elles sont rythmées et leur style rétro colle parfaitement au jeu. En revanche, elles vous monteront rapidement à la tête surtout si la bataille se passe mal…

Conclusion
Slime tactics possède un titre trompeur, car il laisse penser qu’on a affaire à un vrai tactical RPG au tout par tour dans le style de Final Fantasy Tactics, mais ce n’est pas le cas. Le jeu reste addictif une fois que l’on a eu le courage de prendre en main le gameplay. Cependant, il reste frustrant lorsque l’IA de vos slimes leur fera faire des choses peu probables qui causeront votre défaite. Nous avons un avis mitigé sur le jeu qui propose une nouvelle façon de jouer, mais qui vous fera vous sentir impuissant lorsque les batailles dérapent et que vous ne pouvez pas en rattraper l’issu. Pour finir, la complexité du gameplay et le manque de traduction française finiront de décourager la plupart des joueurs.
Points positifs
  • La thématique d’incarner les slimes contre les humains
  • L’idée de mixer un tactical RPG avec un jeu de stratégie en temps réel
Points négatifs
  • Un gameplay bien difficile à prendre en main et frustrant
  • L’IA des slimes qui est parfois surprenante
  • Le manque de traduction française
4.8
Décevant
Graphisme et animations - 5
Musique et bruitage - 5
Gameplay - 3
Ambiance - 6
AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire