Harvest Moon Light Of Hope Complete Special Edition (Nintendo Switch) – Le test

L’été est enfin parmi nous ! Alors que le zénith vient brûler nos peaux encore bien fragiles par un hiver rigoureux, c’est le moment pour une partie d’entre nous de profiter d’un peu de repos loin des tumultes de la vie quotidienne pleine de labeur. Chez Nintendo Town, point de vacances, et nous mettons un point d’honneur à vous offrir des tests toujours plus nombreux et si possible à la hauteur de vos espérances pour vos jeux les plus attendus. Néanmoins, c’est avec beaucoup de plaisir que nous avons pu nous évader dans un petit lopin de verdure fertile, entre terre et mer, dans une contrée impossible à localiser sur nos cartes classiques… allez zou, je vous prends dans la valise, direction la vie à la ferme !

Quand la terre apparaît

Tout commence de façon traditionnelle et sans grande surprise. Il vous faudra dans un premier temps choisir le sexe de votre fermier : charmant garçon plein d’énergie ou élégante demoiselle pleine de vitalité, le choix vous revient. Aucune personnalisation disponible en revanche, dommage, nous aurions aimé offrir une petit touche personnelle à ce héros qui va vivre avec nous bien des aventures… mais l’intérêt d’une simulation de ferme n’est pas dans la personnalisation de son fermier me direz vous… effectivement, une fois couvert de paille et entre deux copines qui meuglent, nous sommes tous un peu pareil !

Héros ou héroïne, qu’importe où votre dévolu s’est porté, vous arriverez quoiqu’il arrive sur une île devenue quelque peu hostile suite à une terrible tempête. Alors que le lieu était propice à toutes les cultures il y a peu, son équilibre a été rompu lors d’un violent orage où la lumière s’est éteinte… au sens propre du terme : le phare illuminant cette petite contrée n’éclaire plus les alentours et l’ensemble des symboles (des tablettes) qui reposaient à ses pieds se sont disséminés avec fracas… toute l’histoire est à reconstruire, ainsi que tout le nécessaire pour une vie paisible et agréable dans ce lieu encore marqué par le désastre.

Votre première balade en ces lieux vous permet de comprendre l’étendue et les possibilités de l’île… rapidement, vous y découvrez des maisons en ruine, des ponts totalement détruits, des terres laissées à l’abandon. Avant d’avoir la chance de pouvoir mordre dedans, vous avez du pain sur la planche jeune padawan à la fourche !

La patience est votre plus fidèle compagne. Sans elle, votre besogne sera veine et il vaudrait mieux s’en retourner dès à présent sous les spots artificiels de nos villes surchargées. En effet, les premières heures du jeu s’avèrent peu convaincantes : malgré toute votre bonne volonté, il est difficile de parvenir à avancer convenablement alors que vos outils sont peu efficaces, vos amis encore peu nombreux, et vos possibilités finalement assez minces. Il vous faudra couper des arbres et planter des choux pendant quelques jours avant de commencer à trouver une vie un peu plus excitante dans votre petite maison sans chichi !

Vos efforts seront récompensés… alors que vous progressez faiblement mais sûrement, vous allez bientôt parvenir à restaurer chacune des maisons et décupler vos plantations, acquérir de nouveaux outils et même espérer adopter votre premier animal ! Tout s’arrange pour notre petit fermier !

Quand la terre devient mère nourricière

L’agriculture sera votre occupation de base au sein de votre exploitation. Elle sera à l’origine de bien des exploits, qu’il s’agisse de faire pousser de super fraises ou encore des poivrons dorés, rien n’est impossible ! Les fleurs ne seront guère en reste puisqu’elles viendront compléter vos cultures et c’est avec beaucoup d’allégresse que vous porterez votre première rose à votre orifice nasal afin d’en humer son doux parfum !

Vos cultures pourront alors être vendues, par l’intermédiaire des marchands ou bien directement dans un des nombreux coffres de vente éparpillés sur l’île. De quoi vous assurer une rente régulière !

Bien entendu, libre à vous de conserver le fruit de vos efforts de labour pour le déguster et acquérir un peu d’énergie supplémentaire, ou bien d’offrir votre plus belle tulipe à l’élu(e) de votre cœur…

Quand la terre se fait rubis

Vos choux vont rapporteront aisément quelques deniers, c’est certain. Mais les plus ambitieux d’entre vous seront bientôt las de ne pas remplir un peu plus rapidement leur porte monnaie… la mine est là pour venir à votre secours et acquérir de très grosses sommes d’argent, à condition d’y consacrer au préalable un peu de temps.

Après avoir restauré cette dernière, il vous faudra creuser et remuer le sol pour y découvrir chaque passage menant au niveau inférieur. Si vous prenez garde à ne pas vous épuiser (un peu de cuisine au matin devrait vous aider !), vous parviendrez à atteindre des profondeurs extrêmes et une fois les bons outils en poche, clairement vous allez vite devenir les rois du pétrole… en transformant vos minerais en ressources, ces derniers prennent une valeur considérable réduisant à néant vos moindres soucis pécuniaires… s’il était si simple de remplir son compte dans la vie, nous serions tous millionnaires sur plusieurs générations !

Quand la terre est pleine de vie

Une simulation de ferme ne serait pas totalement authentique sans sa part animale. D’ailleurs, ils sont souvent les chouchous de nos chères têtes blondes lors des sorties pédagogiques de fin d’année ! Qui n’a jamais aimé s’amuser à imiter la chèvre, courir après les poules ou observer pendant de longues minutes, immobile, des vaches qui ruminent encore et encore ? Harvest Moon vient répondre à nos besoins de dorloter le monde animal… pas de panique, tous vos animaux deviennent de véritables compagnons et il ne sera jamais, ô grand jamais, question de les manger ou autre !

Poules, vaches, moutons… autant de récoltes possibles : des œufs, du lait, de la laine… autant de possibilités nouvelles. Et si nous faisions une petite tarte aux pommes avec tous nos bons ingrédients biologiques histoire d’être certains de ne pas manquer d’énergie lorsque nous retournerons à la mine ?

Assurément, les animaux ne pourront guère gambader dans votre ferme avant plusieurs heures de jeu, mais ils vous aideront au quotidien pour remplir les nombreuses tâches quémandées par les villageois…

Quand la terre devient humaine

Les poireaux et les carottes, les poules et les ânes, c’est bien mignon tout ça… mais vous n’allez pas vivre en autarcie dans votre refuge agricole ! A condition que vous restauriez leurs maisons, les villageois reviendront un à un sur l’île, apportant avec eux leurs compétences et leur savoir-faire.

Vous constaterez aussi rapidement les caractères de chacun… d’ailleurs, ils ne manqueront pas de vous solliciter quotidiennement pour leur prêter main forte. Certains vous demanderont quelques récoltes, d’autres du minerais, parfois même vous serez l’intermédiaire d’un petit flirt… ! Parfois, ils ne seront pas très « fut-fut », vous conseillant par exemple de construire un poulailler… alors qu’il trône d’ores et déjà dans votre exploitation. La vie au village n’a rien de reposant, et son activité n’a guère à rougir face à la démesure de la ville !

Chaque villageois dispose de ses propres aptitudes et de goûts propres. Si le blondinet du coin vous plaît, ou bien si jolie brune d’à côté vous fait de l’œil, offrez leur ce qu’ils préfèrent… et il se pourrait qu’ils vous affectionnent un peu plus que les autres ! Et si vous lui demandiez de vous accompagner à la prochaine fête du village afin de contempler main dans la main le feu d’artifice…?

En revanche, il y a un point de détail qui nous a sauté aux yeux très rapidement… et qui a fini par nous amuser ! Globalement, les villageois font la tronche… ils ont souvent l’air en colère, leurs yeux sont agressifs et la bouille générale peut engageante… fort heureusement, les humeurs évoluent au fil des conversations, mais tout de même…!

Quand la terre devient historique

S’il vous reste encore un peu d’énergie dans votre journée déjà bien remplie, sachez que le soft offre un véritable fil d’Ariane, une histoire qui s’enchaîne au fil de vos quêtes. Alors que vous pensiez partir bien installé au creux de ma valise pour une petite semaine à la ferme, le jeu vous entraînera dans des lieux totalement improbables… jusqu’à l’enfer. Oui oui, l’enfer ! Vous êtes prévenus…!

Quand la terre rentre en bug

Impossible de clôturer ce test sans vous faire part de bugs intervenus au fil de l’aventure. Rien d’alarmant en soit puisque vous pouvez sauvegarder quand vous le souhaitez et notamment chaque soir en regagnant votre lit. Sur une vingtaine d’heures de jeu, 3 crashs sont intervenus : le jeu s’est arrêté, nous conduisant sans détour sur la page d’accueil de la Switch. Après avoir consulté quelques forums sur le sujet, nous ne sommes pas les seuls. Espérons qu’un patch viendra rapidement résoudre ce problème. En attendant, sauvegardez bien votre progression…

Une journée à la ferme

J’ouvre un œil… et me voilà déjà debout, prête à conquérir de nouvelles terres ! Mon chien est aussi réveillé et attend sagement que je lui remplisse sa gamelle tristement vide. Le fourrage fera bien l’affaire (??), tous mes animaux mangent la même chose ici !

Je quitte mon petit refuge où je vis encore seule avec mon ami Toutou1, et découvre la belle journée qui s’annonce : le soleil n’est pas encore levé à cette heure si matinale mais je perçois déjà les signes d’une journée particulièrement ensoleillée et propice au travail.

Il faut que je vous dise… Depuis quelques jours, il y a un petit lutin qui me rend chèvre ! Je me demande même pourquoi je lui ai redonné vie tellement il devient insupportable au quotidien… il est là, dans mes pattes, et surtout, il émet un petit bruit de perceuse EN PERMANENCE. Normalement il est là pour m’aider, je peux même demander à un ami de le contrôler ! Mais je n’ai pas besoin de lui… et je ne le supporte plus, je dois trouver un moyen de le renvoyer chez lui avant de perdre la boule… ou bien de le faire adopter par une personne sourde…!

J’ai du courrier ! Encore cette Carole qui me demande de l’aide… coup de chance, j’ai déjà ce qu’il faut pour elle dans ma besace, je tâcherai de lui amener tout à l’heure. En attendant, je décide d’arroser mes diverses plantations. Grâce au super arrosoir que papi forge m’a fabriqué hier, je suis désormais ultra rapide et je me débarrasse de cette tâche devenue rébarbative au plus vite. Pour être certaine de ne pas les oublier, je passe voir mes animaux, en commençant par le poulailler, toujours (chacun ses tocs !). Poulette1 et Poulette2 ont l’air de bonne humeur, je les soulève (parait qu’elles aiment ça…) pour qu’elles soient contentes, et vais de ce pas les nourrir avant de nettoyer la paille souillée. Deux œufs m’attendent, ils sont d’excellente qualité, braves poulettes !

Ma grange est tout aussi pleine de vie ! Pleine de souillures aussi… au travail ! Entre deux coups de fourche, je câline mon mouton (Shaun1) et mon âne (Aneth1) et en profite pour les tondre. Jalouse, ma vache (Vachette1) vient me taquiner. Je la dorlote à son tour et récolte son précieux lait. Enfin, je fais une caresse à mon cheval (Ferrari1) qui restera dans la grange aujourd’hui, je préfère marcher plutôt que de me laisser traîner sur son dos, pourtant très confortable.

L’heure tourne ! Je me dépêche de me rendre à la mine, pioche en main. Je récolte du précieux minerais… que je décide de vendre aussitôt à papi. En chemin, je croise Carole. J’en profite pour lui donner ce qu’elle m’a demandée le matin même… et récupère son présent avec joie ! Les villageois me demandent beaucoup de choses, mais se montrent toujours très reconnaissants à l’égard de mon travail !

Avant de clôturer ma journée, je me rends sur la plage pour me détendre… et étoffer mon trophée de pêche. Avec les poissons que j’ai acquis ce soir, je vais pouvoir me préparer un bon repas, et s’il m’en reste encore un peu, le marchand sera sûrement intéressé et m’achètera mes plats !

Après une telle journée, la fatigue me frappe rapidement et je décide de ne pas me coucher tard : c’est important pour être en forme le lendemain ! En plus, demain je construis un pont qui me conduira aux portes de l’Enfer… j’espère que j’aurai le temps de passer voir mes poulettes avant !

[amazon_link asins=’B07WMM948T,B07X2KYH25,B07TDR2LMJ’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’368fe735-fab0-4c4e-95ae-2cea3776738f’]

Le saviez vous ?

La licence Harvest Moon ne date pas d’hier ! C’est en 1996 que les joueurs ont pu s’exercer dans la vie à la ferme depuis leur canapé, nous étions alors sur Super Nintendo. Depuis, la série créée par Yasuhiro Wada n’a fait que conquérir de nouveaux fans, et même si l’éditeur Marvelous Interactive distribue à son tour sa version « Story of Seasons », Natsume continue à développé ses « Harvest Moon » avec cette saveur d’antan.

Conclusion
Harvest Moon n’est plus à son coup d’essai ! Soit on adhère, soit on trouve le concept totalement dépassé. La difficulté de la licence réside en son renouvellement sans pour autant dénaturer la base du jeu qui séduit ses défenseurs. « Hope of Light » ne dispose malheureusement pas d’évolutions majeures face à ses prédécesseurs, mais il permet de retrouver une licence appréciée sur Switch. Aussi, malgré un manque de nouveauté incontestable, le soft peut se vanter d’offrir aux joueurs un jeu qui demandera beaucoup de patience et de ténacité pour en découvrir toute l’histoire et décrocher l’ensemble des outils disponibles. Les plus patients apprécieront le challenge proposé et laisseront les journées s’égrainer lentement, laissant le temps aux plantations de pousser et aux animaux de grandir. Au fil des étapes franchies, de plus en plus de possibilités sont offertes aux joueurs et l’histoire de l’île se dévoile peu à peu...
Points positifs
  • Une durée de vie très intéressante
  • Inclut tous les DLC
  • Véritable histoire en plus de la simulation à la ferme
  • Terrain disponible énorme
  • Harvest Moon partout avec soi grâce à la portabilité de la Switch !
Points négatifs
  • L’affreux lutin qui grésille en permanence !
  • Pas de véritable nouveauté
  • Chargements trop nombreux et trop longs
  • Graphismes très dépassés
6.8
Correct
Graphismes - 4.5
Jouabilité - 8
Durée de vie - 8.5
Fun - 7
Nouveautés face aux autres opus - 4
Contenu - 9
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

2 commentaires

  1. L’équipe de développement originale s’occupe de story of seasons maintenant, qui vaut bien mieux que les derniers harvest moon, entre ça, stardew valley, my time at portia, rune factory 4 qui arrive ainsi que le remake de mineral town et encore d’autres que j’oublie ce harvest n’à que très peu d’interet.

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    J’aime bien, en général, ce genre de jeu, mais là, c’est raté… Dommage :/

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire