Strike Force Kitty (Nintendo Switch) – Le test

C’est bien connu : les chats pourraient contrôler le monde s’ils en avaient l’envie. Assidus à la distribution de croquettes régulière, la majorité se contente dès lors de longues siestes dans de duveteux coussins, se laissant porter par la vie avec douceur. D’autres énergumènes en revanche s’avèrent être prêts à en découdre avec le monde, et plus particulièrement avec celui des renards, qui n’a qu’à bien se tenir ! L’escouade de matous fougueux est en route, et rien de pourra l’arrêter ! Difficile de prêter un véritable scénario à StrikeForce Kitty : lâché sans vergogne dans la nature, il va vous falloir comprendre toutes les mécaniques du soft, seul. Fort heureusement, le jeu est totalement traduit en français (mais dans un français douteux…). Pas de panique, notre test devrait vous mettre sur la voie pour parvenir à mener à bien votre mission de chatons bagarreurs.

En avant les matous !

Votre aventure s’articule autour d’une grande carte, affichant peu à peu les différentes étapes à parcourir au fil de votre progression. Chaque étape comporte un objectif principal (survivre jusqu’à la ligne d’arrivée) et de multiples quêtes secondaires (ouvrir différents coffres et récupérer divers artefacts). Votre chemin sera parsemé de moult embûches, propres au terrain (les éléments seront parfois contre vous pour vous ôter quelques points de vie de façon plus ou moins vicieuse, notamment par la sortie furtive de piquants sur votre passage), mais aussi et surtout par la présence de très nombreux ennemis. Pas de réflexion : il vous faut combattre, et gagner la bataille ! L’originalité du soft repose sur une avancée automatique de votre troupe de chats : ces derniers se déplacent sans que vous ne puissiez y changer quoi que ce soit et iront inexorablement droit devant eux. Arrivent alors les premiers heurts : comment rebrousser chemin ? Comment attendre telle ou telle clef ? Il semblerait alors que StrikeForce Kitty requiert un minium de stratégie pour parvenir à décrocher tous les objectifs…

Demi tour toute !

Puisque votre équipe féline avance automatiquement, il vous faudra la faire rencontrer un obstacle (un rocher, un pont-levis redressé…) pour la faire rebrousser chemin. Une fois à contre sens, certaines plateformes, qui vous semblaient inaccessibles à l’allée, deviennent alors à votre portée, tout comme de nombreux coffres et ennemis ! Cette progression stratégique implique une certaine réflexion au préalable afin de conduire la tribu de chats au bon endroit. Pour vous aider, un plan du terrain est disponible avant chaque niveau. De quoi faire quelques prédictions avant de se lancer tête baissée sur le chemin de la victoire.

Aux armes les chats !

Nombreux ennemis viendront vous chercher des noises. À peine oserez-vous les effleurer de vos moustaches qu’ils entameront le combat. Ce combat est, tout comme la marche, automatique. Le jeu comporte même quelques boss qui, tout comme pour l’ensemble des niveaux, demanderont d’y revenir encore et encore pour parvenir à vos fins. Vos chats sont parfaitement capables de combattre seuls (ce sont des chats quoi !). Néanmoins, certaines techniques propres à chacun de vos personnages félins viennent donner un peu de pep’s aux rivalités avec les renards puisqu’elles ne peuvent se déclencher qu’avec votre aide.

Ces techniques s’apprennent relativement vite au fil de votre avancée dans l’aventure. En effet, de très nombreuses choses diverses et variées se débloquent tandis que vous multipliez les escapades. Techniques (passives ou actives) et costumes fonctionnement ensemble afin de permettre à tout chat qui se respecte d’être plus performant. Ainsi, remportez vos combats pour rafler les plus beaux costumes, et gagner en puissance. Ces tenues sont d’autant plus amusantes qu’elles vous rappelleront sans mal vos personnages de séries, de films et de comics préférés, à tel point, que vous serez tenté de les revêtir uniquement pour le plaisir, sans tenir compte des attributs de chacune !

Au delà des accessoires de mode disponibles par centaines, vos petits matous peuvent (doivent) recourir à de nombreux entraînements afin d’être plus forts, plus rapides et plus vaillants. Ces entraînement requièrent des points, disponibles sous forme de petits poissons (comme c’est mignon) lors de vos pérégrinations sur le terrain. Autant vous prévenir : il va falloir recommencer maintes et maintes fois chacun des niveaux pour en extraire chacun des bonus. Mais aucune de vos sessions ne sera vaine : pour votre plus grand plaisir, votre gang félin revient véritablement de plus en plus fort et vous serez enthousiaste à l’idée de dégoter toujours plus de tenues originales.

Une fois votre tenue et ses compétences parfaitement rodées, et de fait, votre entraînement mené à son paroxysme, il ne vous reste plus qu’une seule façon de vous améliorer avant de repartir au combat : la nourriture ! Quel chat pourrait bien passer outre ses mets favoris ? Petit bémol tout de même : nous aurions adoré retrouver ici de la viande, du poisson, mais aussi quelques croquettes ou de l’herbe à chats, tout ce dont les chats raffolent quoi ! Si la viande est bien présente, elle s’accompagne de sandwichs, de pizzas et de burgers… Pas très félin tout ça ! Néanmoins, cette malbouffe vous donnera quelques améliorations notables comme une augmentation de la force pendant quelques minutes, encore une habilité à toute épreuve. Afin d’avoir accès à ces (a)chats  alimentaires, il vous faudra aussi collecter des pièces un peu partout dans les différents niveaux. Quand nous vous disions qu’il y avait une foule de choses à récupérer ! Enfin, une roue de la chance est à votre disposition (moyennant finance) pour tenter de remporter des poissons (pour les dépenser fissa dans la salle de sport !), des pièces ou encore des tenues.

Chez les chats, ça file droit !

Si le contenu du soft n’est désormais plus à prouver, nous avons été séduits par sa réalisation particulièrement propre. Aucun bug à signaler sur les nombreuses heures passées sur le jeu, les graphismes sont colorés, rigolos et sans bavure (bien que simplistes, certes). Les musiques sont entraînantes mais auraient sans doute méritées d’être davantage diversifiées. Fort heureusement, elles accompagnent parfaitement votre aventure et vous serez probablement trop occupé pour y prêter véritablement grande attention ! En outre, nous pourrions même lui conférer l’apparat d’une identité musicale, avec ce même refrain qui débute tandis que vous partez inexorablement au combat !

StrikeForce Kitty est disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch pour 5 euros environ.

Le saviez vous ?

Nos matous font les malins dans StrikeForce Kitty face aux renards mais sortis de nos écrans, les renards s’avèrent être friands de leur viande. En effet, deux chercheurs italiens ont étudié les crottes de renards pendant une longue année et y ont découvert des poils et des griffes de chats… La prévalence irait davantage sur les chatons, avec le caractère opportuniste du renard. Ils font tout de suite moins les malins les chats-chats là (nous adorons les chats sur Nintendo Town, ne vous y fiez pas !) !

Conclusion
Sans crier gare, StrikeForce Kitty nous a très agréablement surpris par ses mécaniques de jeu originales et son contenu particulièrement riche et varié. L’aventure de votre escouade de chatons sera marquée par de nombreux combats, de multiples entraînements et pas mal de malbouffe pour attendre vos objectifs. Une belle épopée avec un certain côté addictif imprévisible par lequel vous pourriez bien être emporté.
Points positifs
  • Accessible pour les joueurs débutants
  • L’immense satisfaction de toujours avancer dans le perfectionnement de notre équipe de combattants félins
  • Contenu riche et varié
  • Clin d’œil à de très nombreux personnages célèbres
  • Petit prix
  • Traduction française...
Points négatifs
  • ...d’une qualité discutable
  • La majorité des niveaux demande vraiment d’être recommencé encore et encore pour progresser dans l’aventure
7.3
Bon
Univers graphique et musical - 6.5
Jouabilité - 7.5
Contenu - 8.5
Fun - 7
Tarif - 7
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

3 commentaires

  1. Orchidia01

    Il me plait bien je vais peut-être le prendre 🙂

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    Ce jeu est trop mimi <3

    Répondre
  3. jerodoalle

    a tester en promo

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire