Ritual: Crown of Horns (Nintendo Switch) – Le test

iFun4All S.A.est un studio indépendant situé à Cracovie, en Pologne. L’entreprise est spécialisée dans la création de jeux multiplateformes et utilise la technologie des données du monde réel – des informations du monde réel qui influencent le gameplay. Ils créent des jeux axés sur l’atmosphère, la narration et l’expérience qui vont de pair avec un gameplay intuitif. Ils ont créé des projets pour toutes les principales plateformes de jeux, y compris PC, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, Android, iOS et autres, qui font également de notre studio le choix idéal pour le portage de jeux.

La société a été fondée en 2009, depuis lors, leur équipe a grandi en nombre et en expérience de travail sur plusieurs jeux et plateformes. Les deux jeux du studio: Red Game Without a Great Name et Green Game: TimeSwapper ont été appréciés dans le monde entier et ont remporté de nombreux prix, tels que les meilleurs nouveaux jeux sur l’App Store dans le monde entier, et ont été nominés pour les prix IndieCade, Casual Connect, Indie Plus, entre autres. Le titre le plus célèbre d’iFun4All est Serial Cleaner – un jeu furtif en 2D qui se déroule dans les années 70 en Amérique. Publié à l’échelle mondiale par Curve Digital, Serial Cleaner est disponible sur PC (Windows, Linux, Mac OS), PS4, Xbox One et Nintendo Switch. Serial Cleaner a été nominé pour le prix du meilleur jeu polonais 2017 à la PGA (Poznań Games Arena). Graczpospolita a nommé Serial Cleaner dans les catégories Best Game 2017 et Best Soundtrack. En 2018, Serial Cleaner a reçu l’argent du DC Web Fest dans la catégorie Jeux / Applications 2018. iFun4all S.A.a également été nominé pour le prix du meilleur studio de développement de jeux polonais 2017 par Graczpospolita.

Cette année 2019 nous voici à présent dans le Far West avec ce jeu au nom de “ Ritual : Crown of Horns “.

DANIEL GOODCHILD : LÉGENDE DU FAR WEST

Votre nom est Daniel Goodchild. Vous êtes un homme des montagnes. Un ancien officier de l’armée. Un chasseur de primes. Une légende. En somme, vous êtes le meilleur ! Vous êtes chargé d’une mission secrète par l’oncle Sam : chasser une dangereuse sorcière cherchant à déstabiliser le pays. Ça sent la superstition à plein nez, mais quoi qu’il en soit, le devoir patriotique appelle. Ce fut un périple difficile et solitaire, mais vous vous trouvez enfin devant son repaire. Dommage, vous n’avez aucune idée de ce qui vous attend. Une discussion est alors lancé entre vous et la sorcière. Cependant, quelque chose vient à interrompre votre conversation. Une horde de créatures mi-homme mi-bête vous assiège ne vous laissant aucun moyen de riposte. Après une lutte acharné (et assez rapide croyez moi) vous succomber aux monstres et mourrez sans perdre de temps. Après un écran noir de quelques secondes, vous vous réveillez au côté de la sorcière et pour votre plus grand bien, elle vous explique alors que l’embuscade que vous avez subie provient tout simplement du gouvernement !

Trahi par l’oncle Sam et par toute l’Amérique à vos yeux, le sentiment de vengeance commence à apparaître. C’est à ce moment là que la sorcière vous explique que tout cela était un coup monté contre vous… Heureusement pour vous, la sorcière a un plan et décide de prendre votre cœur et votre âme contre la résurrection pour vous venger de toute cette histoire et par la même occasion l’aidez à tuer la moitié de la population qui fait partie de la secte de la corne. Des tueurs prenant les âmes des innocents pour remplir leur corne d’abondance d’âme.

UN NOUVEAU REFUGE 

Après avoir vu l’histoire et compris que votre mission est de battre Oncle Sam, vous allez accompagner la sorcière à son refuge du nom “ Fief Sanglant “ qui sera bien entendu le votre aussi. Ce refuge sert à vous et à votre équipe (quand je dis équipe, je parle de compagnon), de vous reposer, de pouvoir acheter des améliorations, qu’elles soient vestimentaire ou pour des accessoires ou encore les armes, les sorts (parce que oui maintenant que vous n’êtes plus réellement humain, vous pouvez utiliser de la magie pour vaincre vos ennemies). En plus des améliorations, vous aurez un petit journal à remplir avec des écrits sur ce que vous étiez avant… La légende.

LE GAMEPLAY

Ritual : crown of horns est un jeu de vue du dessus, toutes les parties ou niveau que vous ferez seront de ce point de vue bien entendu. Au niveau de la prise en main tout est nickel, les touches sont bien disposés et deviennent agréable pour y jouer. Dans le jeu, on utilise toute les touches possible ! Je vous détail cela :

  • ZL pour viser les ennemies (Sachant que si la visée devient un crâne rouge cela afflige plus de dégâts sur la personne qui se trouve en face de vous.)
  • ZR pour tirer
  • L et R sont là pour vous permettre de changer d’arme
  • Y et X sont les touches des sorts que vous assignez au besoin et au confort de la touche que vous souhaitez.

À par cela, le principe du jeu est très simple, après vous avoir mis bien au refuge vous partez donc conquérir l’Amérique si on peut dire. En prenant la calèche, vous arrivez sur la map du jeu qui est tout simplement la carte des USA. À partir de là vous avez plus qu’à choisir la destination de votre mission et à vous préparer mentalement pour la bataille.

C’est à ce moment précis que les choses s’expliquent ! Vous êtes en zone de rituel, pour faire simple la sorcière qui est avec vous depuis le début, essaie de faire un rituel en un temps qui vous est donné. Ce temps imposé est celui que mettra la sorcière à faire son rituel et du coup le temps où il faudra résistez au vague d’envahisseurs essayant de détruire cette enchantement. Si on part dans un exemple où le rituel de la witch est de 3 minutes, hé bien vous aurez du coup 3 minutes pour rester en vie et en plus protéger votre amie de ce guêpier. Une fois le temps écoulé le sort opère et tout le monde autour de vous meurent et vous laissant victorieux de ce combat.

Pendant vos missions de horde versus vous, vous gagnerez des âmes, cela vous servira à pouvoir utiliser certains sorts que vous aurez préalablement assigné avant de commencer vos quêtes. Durant vos escapades, la sorcière vous aidera un minimum en vous laissant des orbes de couleurs différentes pour aider à résister face à l’ennemie (rouge pour la vie, bleu pour un multiplicateur d’âmes et jaune pour accélérer votre vitesse de déplacement).

GRAPHISME ET BANDE SONORE

Ritual Crown of Horns est un jeu sombre, les couleurs sont plutôt ternes et n’annoncent pas forcément bon présage. On y voit beaucoup de noir, rouge, un bleu pour les âmes… Mais au-delà de ça, le jeu et l’ambiance ne sont pas d’un folâtre extraordinaire et on nous le fait bien ressentir avec ce contraste dark qui domine. On aurait l’impression d’être dans une sorte de far west zombifié au couleur rouge sang dominant.

Le caractère design des personnages est plutôt bon, excepté le personnage de Daniel Goodchild, qui je trouve, manque d’un charisme plus puissant pour une légende dans cette  époque du far west. Excepté lui (qui perso me dérange pas mal quand même), le personnage de la sorcière est vraiment beau (et d’autres personnages encore, mais pas de spoil). Sinon le jeu est plutôt bon dans son graphisme, mis à part quelques problèmes de pop de cape ou certains moments de pixel pas très propre, le jeu sans sort . Il y a pas mal d’éclaboussures de sang de gauche à droite quand ça tire c’est pas mal puis sur le long terme les pixels pas propres sont vite oublié pour le plaisir du jeu.

La bande sonore du jeu est appropriée. Une musique calme à la guitare au refuge un peu a la red dead dans le fond et une musique une peu plus rock et agressive pour les combats contre les créatures, c’est assez cool. Cela nous fait un beau contraste entre le repos et l’action qui est plutôt bien géré et c’est tant mieux. Niveau musique, on n’a jamais les même sonorités pour les combats ce qui est bon et du coup pas répétitif. Pour le refuge la musique reste la même mais vu la simplicité et la tonalité de cette musique de repos on est plutôt ravi de l’entendre à chaque fin de mission et nous dérange pas dans la continuité.

Conclusion
Sortie le 7 novembre de cette année 2019 et développé par nos amis Polonais de chez Ifun4all, Ritual Crow of Horns est un jeu d’action intense se déroulant dans une version démoniaque du Far-West. Inspiré des classiques de l’arcade, le jeu vous invite à repousser des hordes d’ennemis pendant que la sorcière exécute son rituel. Le jeu rempli d’un arsenal complet, il faudra savoir usez de stratégie en alternant entre armes et sort. Ce Ritual est une chasse à l’homme contre l’oncle Sam et sa secte au corne. On a ici un bon jeu de shoot indépendant qui arrive à mêler action, RPG et stratégie le tout dans une bonne ambiance Western. Proposant une approche en vue du dessus, le jeu est fluide et n’a pas le temps de niaiser. Le graphisme est bon, pas incroyable mais bon (petit défaut sur pixel ou pop d’accessoires telle que la cape) et le caractère design est beau sauf pour notre héros hélas (cela reste mon point de vue). Pour terminer, n’ayez pas peur de l’attente, parce que le temps de chargement à chaque coupure que le jeu nous propose est extrêmement long. Sinon le jeu est correct, plein de combats dynamiques et intenses, une bonne amélioration de personnage, l’histoire quelque peu classique, je la trouve vraiment bien écrite et le faite d’avoir de la réflection dans son tir, c’est plutôt bien jouer de la part du développeur (cela nous évite de tirer en spammant la gâchette sans relâche). Ritual: Crown of Horns est un jeu où les prises de décisions rapides et l’anticipation se révéleront bien plus efficaces que de se jeter au combat de manière frontale et irréfléchie.
Points positifs
  • Une bonne histoire dans un Far-West aux décors sombres et démoniaques
  • Une bonne panoplie d'amélioration du personnage
  • Le côté stratégie des combats contre les hordes d’ennemie
  • La musique qui va parfaitement avec l’ambiance
  • Caractère design des personnages…
  • Bon niveau de difficulté …
  • Le personnage de la sorcière
Points négatifs
  • Les temps de chargement du jeu sont hyper long ça en devient assoupissant par moment
  • … le personnage de Daniel Goodchild qui manque d’un certain charisme
  • … bon niveau de difficulté mais il faut penser aux autres aussi
7.7
Bon
Graphismes - 7
Histoire - 8
Design personnage - 6
Prise en main - 9
Gameplay - 8
Bande-sonore - 8
DoNoAniKi
Ecrit par
Hello ! Grand adorateur de RPG et de jeux d’action aventure depuis ma toute première console !

1 commentaire

  1. Juliuxx Potter

    Moi c’est la vue du dessus qui me dérange, mais avec ce genre de jeu, je ne vois pas comment on pourrait faire autrement ‘-‘

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire