Titeuf Mega Party (Nintendo Switch) – Le test rapide

Titeuf Mega Party est un remaster du jeu sorti en 2004 sur PS2 et Game Boy Advance.


La veille de la rentrée des classes, Titeuf tombe sur une émission scientifique au sujet des meilleures pratiques de clonage. Les savants sélectionnent les plus belles espèces de moutons et leur prélèvent une cellule qu’ils découpent afin de créer des clones. Titeuf prend alors peur… C’est en quelque sorte comme s’ils choisissaient les premiers de la classe. Et c’est pô juste !

Ce qui frappe dès le début du jeu, c’est la technique. Plutôt très moche, le jeu est très rigide mais le framerate est souvent aux fraises. Ça rame souvent, tout le temps… Je n’ai que de brefs souvenirs de l’épisode PS2 et GBA, mais il me semble que le jeu est maintenant rythmé par des phases open world (ridiculement petit) entre chaque mini-jeu. Sauf pour augmenter la durée de vie de manière artificielle avec des petites recherche à droite, à gauche, le (ou les) open world est aussi inutile que petit.

Si à l’époque ça pouvait passer, quand on était jeunes, de nos jours le gameplay est d’un intérêt très contestable. Le titre propose des modes de jeux variés, mais qui au final se ressemblent tous.
Mais l’intérêt de ce jeu, du coup, c’est quand même les mini-jeux. Jouables jusqu’à 4, ils sont d’une originalité à toute épreuve, non je rigole. On se retrouve avec des mini-jeux vus 100 fois, d’un intérêt médiocre. Le mode aventure/histoire peut être intéressant, mais c’est d’un niveau barbant… Les bêtises sont chiantes et bateau, on s’ennuie du début à la fin. L’humour de la série ne sauve pas tout, surtout qu’elle vise un public bien précis.

Bonne nouvelle quand même, on a le droit à la VF pour l’ensemble du casting. C’est déjà ça.

[amazon_link asins=’B07XFDVWZL’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’260a8ae4-86c6-481f-bdbe-33f3a8ac0de6′]

Conclusion
D'un intérêt déjà limite en 2004, on se demande bien pourquoi ressortir ce jeu en 2019 sur consoles (PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC/Mac) dans un remaster à peine touché. Lent, ennuyeux, décevant, les mots ne manquent pas et l'intérêt est vraiment limite limite. Passé la découverte, on rangera vite le jeu au placard, malheureusement.
Points positifs
  • Humour de la série
  • Doublé avec les voix originales
  • Le casting est là
Points négatifs
  • Humour de la série...
  • Intérêt nul
  • Remaster fainéant
  • On s'ennuie grave
  • Perdre des amis si on propose ce jeu en soirée
3.2
Mauvais
Graphismes - 3
Originalité des mini-jeux - 2
Durée de vie - 2
Jouabilité - 5
Histoire - 5
Intérêt - 2
Fire Akuma
Ecrit par
Webmaster à votre service ! Il y a des articles sous les titres. ¯\_(ツ)_/¯

2 commentaires

  1. Man Uto

    ca ne fait pas envie …

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    Vu la tête du truc, ça ne m’étonne pas LOL

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire