Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX (Nintendo Switch) – Le test

C’est le grand retour de ce spin-off de la série Pokémon ! Pokémon Donjon Mystère Équipe de secours DX sort aujourd’hui sur Nintendo Switch. C’est la version remastérisée des jeux précédemment sortis sur Game Boy Advance et DS : Pokémon Donjon Mystère Équipe de secours Rouge et Bleue en 2006.

L’histoire de ce spin-off

Vous vous réveillez dans une forêt, que vous ne connaissiez pas, par un Pokémon dont vous comprenez parfaitement le langage. Fait étrange puisque les Pokémon ne sont pas censés utiliser de mots… C’est alors que vous comprenez que vous vous êtes transformé en Pokémon ! Vous ignorez comment, mais vous savez que vous êtes un humain bloqué dans un corps de Pokémon. Vous n’aurez pas le temps de vous poser de questions que vous vous retrouverez enrôlé dans une « Équipe de secours » spécialisée dans les missions de sauvetage.

Vivre en tant que Pokémon pourrait être sympa s’il n’y avait pas tous ces phénomènes naturels qui provoquent des tremblements de terre et autant de missions de secours !

Au fil de vos aventures, vous apprendrez que l’équilibre du monde a été rompu et c’est à cause de ça qu’il y a des tremblements de terre. Votre but sera alors de découvrir pourquoi tout en aidant les Pokémon qui vous le demanderont.

L’histoire est assez mignonne. Elle est sans le moindre doute destinée aux enfants ! Elle est très simple et n’est pas vouée à donner un but au joueur.

Le concept des Pokémon Donjon Mystère

Cette série de spin-offs a été créée pour que les joueurs découvrent le monde de Pokémon d’un autre point de vue. Ici vous êtes un Pokémon et non un dresseur qui part à la quête des arènes pour devenir Maître Pokémon.

Au début du jeu, vous aurez droit à un « test de personnalité » censé vous indiquer quel Pokémon vous convient le mieux. Pas de panique, à l’issue de ce test, le jeu vous proposera un Pokémon, mais si celui-ci ne vous convient pas, libre à vous de choisir celui que vous souhaitez parmi une grande sélection de Pokémon, dont beaucoup de starters.

Une fois votre Pokémon choisi, l’histoire débutera et vous devrez quasi immédiatement traverser un « Donjon Mystère ». Dans cette série, la carte de chaque donjon sera générée aléatoirement comme un rogue-like : peu importe que vous le fassiez 10, 15 ou 20 fois, la carte sera toujours différente.

Vous devrez accomplir diverses missions comme sauver des Pokémon, trouver un objet, ranimer un Pokémon K.O… Dans chaque donjon, vous trouverez des items tels que des baies ou des huiles max pour soigner vos Pokémon, mais aussi tout un tas de graines vous permettant de réanimer un allié K.O. ou d’endormir un Pokémon ennemi.

Vous ne pourrez visiter qu’un seul donjon par jour ! Cependant, vous pourrez cumuler plusieurs missions de sauvetage au sein d’un même donjon. Choisissez donc bien les missions que vous acceptez.

On se rend compte alors que le jeu est assez lent, et c’est vraiment dommage. Chaque journée est identique : vous vous réveillez, vous allez récupérer des quêtes au panneau d’affichage et dans votre boite aux lettres puis vous partez en donjon, enfin vous rentrez et vous allez dormir. Ce système casse toute la dynamique du jeu, car alors qu’on aimerait enchaîner les donjons pour finir notre journal de missions, on est obligé d’aller se coucher.

De plus, chaque interaction avec des Pokémon déclenchera un dialogue pas forcément intéressant qui contribuera à casser la dynamique du jeu.

Bien sûr, quelques parties d’histoire viennent mouvementer le tout, mais le rythme n’est vraiment pas un point fort.

Des graphismes tout nouveaux tous beaux

L’intégralité des graphismes du jeu a été retravaillée ! Initialement en 2D, ils ont fait place à des dessins en 3D comme s’ils avaient été colorés au crayon. Les décors et les Pokémon semblent dessinés à l’aquarelle. C’est vraiment très très joli ! Ainsi, chaque nouvelle zone donne l’impression de plonger au cœur d’un livre d’illustrations pour enfants. Les graphismes sont très agréables et apportent de la fraicheur à ce jeu sorti il y a 14 ans.

Les graphismes semblent plus fades sur un écran de TV qu’en mode jeu portable, mais restent d’excellente qualité. Il est cependant dommage de ne pas trouver plus de détails ou de diversité dans les décors des donjons. Car, en effet, les motifs des donjons, même s’ils changent à chaque zone, deviennent vite répétitifs d’étage en étage.

Les petites vignettes illustrant les émotions des Pokémon lors des dialogues sont quant à elles vraiment très mignonnes et contribuent à immerger le joueur dans un livre de contes pour enfants à la sauce Pokémon.

Une bande-son retravaillée, mais inégale

Toute la bande-son du jeu a été remastérisée tout comme les graphismes. Et c’est, là encore, un des bons points de cette version.

Même si certains titres sont un peu répétitifs et notamment ceux des donjons. Il est vrai qu’après avoir parcouru les 10 ou 15 niveaux d’un donjon avec la même musique qui tourne en boucle, c’est assez lassant…

Le jeu dispose également de mélodies très agréables, qu’on appréciera de garder en tête même une fois la session de jeu terminée.

Un gameplay très peu modifié

Le gameplay est quasiment identique à celui des versions initiales. Votre équipe de secours compte 3 Pokémon, mais vous pouvez en recruter 5 de plus portant votre équipe à 8 Pokémon. Vous n’en dirigez qu’un seul et les autres vous suivent à la queue leu leu et attaqueront automatiquement grâce à l’IA du jeu.

Pour vous déplacer, vous devrez utiliser la croix directionnelle, le joystick n’étant pas vraiment adapté, vous risquez de faire un déplacement inutile en râlant contre votre console (vécu durant le test).

Une fois devant ou en vue d’un Pokémon ennemi, vous devrez l’attaquer en choisissant une des 4 capacités de votre Pokémon, à l’aide de la gâchette ZL. Comme dans un jeu Pokémon classique, vous aurez des attaques à distance et des attaques au corps à corps ainsi qu’un type par attaque. On retrouve donc les mêmes affinités de types que dans la série principale ainsi que le gain de niveau des Pokémon et l’apprentissage de capacités. On retrouve ici le côté stratégie des jeux Pokémon classiques ! Vous pourrez également switcher de Pokémon entre les 3 principaux de votre équipe pour varier le gameplay.

Des entraînements dans un dojo vous permettront de renforcer vos Pokémon et également leur apprendre des attaques combos qui faciliteront vos combats.

Les donjons sont tous générés sur le même modèle, c’est-à-dire un ensemble de pièces reliées par des couloirs. Le gameplay pour vous diriger dans les donjons est très moyen… Heureusement, une nouvelle fonctionnalité vous propose d’explorer le donjon en mode automatique. Ainsi votre équipe se dirigera seule vers les items à récolter, les Pokémon à secourir et enfin les escaliers pour sortir du niveau. C’est vraiment super pratique !

À la fin de chaque donjon, vous pourrez inviter des Pokémon à faire partie de votre Équipe de Secours, à la condition d’avoir acheté un camping dans l’habitat du Pokémon en question pour les héberger. Pour cela, il vous faudra de l’argent et donc farmer les donjons.

Et voilà, la boucle est bouclée ! Il ne vous reste plus qu’à parcourir le plus possible de donjons pour améliorer votre équipe et avancer sereinement dans l’histoire en triomphant des boss qui se dresseront contre vous.

[amazon_link asins=’B083PJZYBP,B083Y7RS6M’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’b8714252-06dc-4a40-a1bf-c627ddb271bf’]

Conclusion
Pokémon Donjon Mystère Équipe de Secours DX a bénéficié d’un très bon lifting graphique et sonore. Cependant, le gameplay et la dynamique du jeu n’ont pas beaucoup évolué… C’est vraiment dommage ! On se retrouve avec un gameplay qui peut parfois être frustrant et un jeu très mou au niveau de l’action. Le jeu permet cependant d’aborder la licence Pokémon avec un autre point de vue et apporte ainsi un peu de fraîcheur. Le jeu est clairement destiné aux enfants par ses graphismes et son histoire, mais les nombreux dialogues demandent un bon niveau de lecture, même si on peut souvent se passer de les lire. Bref, un remake en demi-teinte qui satisfera les fans, mais les autres passez votre chemin.
Points positifs
  • De magnifiques graphismes
  • Une bande-son retravaillée
  • Bonne durée de vie
  • L’exploration des donjons en mode automatique
Points négatifs
  • Le jeu manque de dynamisme
  • Le début du jeu est très très long
  • Donjons trop répétitifs
6.8
Correct
Durée de vie - 8
Gameplay - 5
Graphismes - 10
Bande-son - 6
Fun - 5
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

3 commentaires

  1. Dans les faits le gameplay des jeux Pokemon Donjon Mystère ne se limite pas seulement aux starters du début. Plein d’autres Pokemon aux attaques différentes les unes des autres sont jouables (y compris les légendaires et les Pokemon mega-évoluant).

    Pour un jeu qui se veut être destiné aux enfants, je trouve que l’histoire liée à l’équilibre du monde est vraiment philosophique. Et quel est le rôle de l’humain, notre Pokemon, face à toutes ces catastrophes naturelles ? Je n’en dis pas plus pour ne pas spoil les gens qui découvrent le jeu, mais sachez (pour toutes les personnes qui me lisent) que ce n’est pas si simple que ça laisse à présager (je n’en dis pas plus pour éviter le spoil). En tout cas c’est ce qui fait tout le charme des jeux Pokemon Donjon Mystère.

    Je me souviens avoir passé un temps fou dessus étant petit et j’étais complètement omnibulé par l’esprit éthique de licence. C’est mignon, sympa et surtout l’histoire qui est relative. Après je peux comprendre que le jeu ne puisse pas plaire à tout le monde, notamment concernant les personnes qui l’ont découvert directement sur Nintendo Switch. Tout est subjectif en tout cas, mais de mon côté je ne dis pas non pour un retour aux sources ! Bon test sinon 😀

    Répondre
  2. moi il me plait bien, ca change de la licence habituelle qui tourne en rond

    Répondre
  3. Je ne l’ai pas pris car pas franchement emballé par la démo ‘-‘
    Très bon test objectif 🙂

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire