Leak – GameBoy Color, ces jeux jamais publiés mais jouables

Pokémon Picross, Hello Kitty Pocket Camera ou encore Gimmick Land de feu la société AlphaDream en charge des Mario & Luigi ; tour d’horizon du dernier en date et troisième GigaLeak faisant suite au piratage (et vol de données) de l’ancien partenaire de Nintendo : BroadOn (alors nommé RouteFree) et dont l’action avait eu lieu en 2018.

De nombreuses sauvegardes avaient alors été effectuées par l’intéressé avant sa condamnation et celles-ci resurgissent aujourd’hui et depuis le début d’année sur les forums de 4chan, donnant loisir aux fans de fouiner et ressortir un petit pan d’histoire du jeu vidéo d’une période allant de la Gameboy à la Wii. C’est plus précisément sur les Game Boy et Game Boy Color que se concentrent les informations de ces Leaks contenant entre autres de nombreuses versions jouables.

Si l’histoire du vol de données est attestée, et même si les documents sont vrais, ce qui semble l’être, il est tout à fait possible que des petits malins arrangent ou complètent des données, autant qu’il est possible que tout ce qui a été en libre accès soit aussi faux et ne vienne pas de ce piratage. En clair, s’il est bon de ce dire « c’est peut-être vrai » il ne faut pas oublier que « c’est peut-être faux » aussi.

Dans tous les cas, les différents tweets accompagnant ce Gigaleak n°3 nous parlent du jeu Pokémon Picross sur Game Boy Color ; originellement annoncé en 1999 dans les médias japonais :

Source des images ci-dessus: Bulbapedia.

Puis finalement annulé sans plus d’informations, développé par Jupiter Corporation, le jeu finira, d’une certaine manière, par sortir. Puisque ce partenaire, privilégié de Nintendo depuis de nombreuses années, sortira un jeu de ce même nom sur Nintendo 3DS en 2015. Sans les fonctionnalités avec l’imprimante, puisque ce gadget n’existait que sur Game Boy Color et pas sur Game Boy Advance.

Pour information, ladite société avait déjà développé Mario’s Picross sur Game Boy (sorti en 1995) et codéveloppera le Pokémon Pinball sur GBC de 1999, un excellent jeu qui faisait alors vibrer la console via une pîle LR06 à insérer au sommet de la cartouche, lui donnant une allure un peu folle. Dans la même tranche d’années, ils participeront au développement d’au moins 6 titres sur la méconnue console Pokémon Mini (visuellement assez proche de la Game Boy en bien plus petit). Une référence donc autant du côté des jeux Pokémon, de Nintendo que du Picross rendant tout à fait crédibles les faits. Étant d’ailleurs en charge de jeux Picross sur Nintendo depuis la Super NES et publiant encore aujourd’hui les opus par saison sur la Nintendo Switch, ne serait-il pas beau d’avoir un opus Pokémon Picross sur l’hybride de Big-N ?

Ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’outre une grande suite d’images ainsi que la playlist du jeu, une version jouable est même trouvable (puisque les fuites contiennent des lotchek rom, qui ne sont rien d’autre que des versions pré-écrites, dernière étape avant la publication d’un jeu). Rendant d’autant plus obscures les raisons de la non-commercialisation du titre.

On regrettera l’absence de VF, empêchant d’en profiter pleinement.

C’est comme souvent, chez 4chan qu’il faudra chercher les fichiers, il est cependant déjà très aisé de trouver la ROM de Pokemon Picross pour GBC, jamais parue officiellement.

Le reste des fuites, outre des versions traduites de certains jeux et d’autres lotchek rom de titres bien parus, ainsi que des opus NES portés sur GameBoy (et donc pas forcément sortis sur ladite console), concerne aussi deux autres jeux jamais publiés :

Hello Kitty Pocket Camera qui, comme son nom l’indique, se jouait avec l’accessoire éponyme de la console portable et semble plus proche d’une application pour enfants que d’un vrai jeu vidéo a proprement parler. Un jeu tout à fait oubliable, bien moins intéressant que les huit jeux de la licence sortis entre 1999 et 2000 sur la Game Boy Color ainsi que la Dreamcast…

Plus intéressant pour les hispanophones -et les équipes de traduction- : Gimmick Land, un RPG qui pour son cas aurait dû sortir sur Game Boy Color sur la fin de vie de la console, sa non-publication semble être justifiée par la sortie de la Game Boy Advance, un jeu signé AlphaDream, les papas des Mario & Luigi dont la société a fermé ses portes en 2019 au grand dam des fans de la saga : Ce jeu dont une version jouable est aussi aisément trouvable sortira finalement en 2002 sur Game Boy Advance dans une version bien plus belle (une forme de remaster) et sous le nom de Tomato Adventure. Le jeu sera d’ailleurs publié par Nintendo.

Pour les autres, on peut trouver une version Game Boy de MegaMan RockBoard, spin-off à la série Mega Man dans le genre simulation économique, le titre ne verra jamais le jour et la saga dérivée ne connaîtra donc qu’un seul opus. Du moins jusqu’à la parution de cette version jouable du titre sur la nomade de Nintendo. Sont trouvables aussi les portages Game Boy Color de Sutte Hakkun, puzzle game sorti sur Satellaview, Super Famicom et Famicom, Bunko: Hajimari no Mori, point and click, action, sorti sur Super Famicom, console virtuelle Wii et console virtuelle Wii U.

PikaKhan
Ecrit par
Mon barème; 5: Correcte, 6: Cool, 7: Génial, 8: Parfait, 9: Mythique, 10: Fantasme :) A partir de 6, le jeu n'est pas un mauvais achat ! ^^ Twitter: @OignonKnight @NintendoTown

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire