Röki (Nintendo Switch) – Le test

Röki est enfin disponible sur Nintendo Switch. En effet, ce jeu d’aventure et de point and click annoncé en novembre 2019, est sorti en juillet 2020 sur tous les supports excepté la Switch ou il est disponible depuis le 15 octobre. Il propose aux joueurs de vivre une aventure en plein conte scandinave. Venez découvrir ce petit jeu développé par Polygon Treehouse et plongé au cœur d’une aventure enneigée et remplie de magie.

Une immersion tout en douceur

L’histoire commence tout doucement sur le portrait d’une famille de 3 personnes. Dès le début, le joueur incarnera Tove, une grande sœur très mature pour son jeune âge qui s’occupe de Lars son petit frère. Lars est un petit garçon espiègle qui adore les histoires de monstres et qui fait croire à sa sœur qu’il les voit dans la forêt ou les lacs. Très vite, on s’aperçoit que Tove et Lars non plus de maman et que leur père, qui dort ivre mort, ne supporte pas très bien la situation. On comprend donc directement pourquoi Tove est si mature dans son attitude et qu’elle couve Lars comme une maman poule.

Pour familiariser le joueur avec les commandes du jeu, vos premières tâches en tant que Tove sont de préparer le repas pour votre famille et de coucher votre petit frère en lui racontant une histoire du livre de contes de votre maman. C’est un passage vraiment tranquille qui vous permet donc de voir les commandes du jeu et les interactions que vous pouvez avoir avec le décor.

Mais très vite, le quotidien paisible de cette petite famille va être interrompu par un monstre qui va attaquer la maison. Oui ! Oui ! Un monstre énorme et noir dont vous ne distinguez que la silhouette, les yeux et les grandes dents. Vous allez alors devoir vous enfuir de chez vous en protégeant votre petit frère comme vous l’avez promis à votre maman.

Cette fuite correspond à la 2e phase de tutoriel du jeu qui vous permet d’apprendre à explorer votre environnement pour trouver une solution via les objets à votre disposition. Pour vous enfuir vers le village, vous allez donc devoir explorer la cave de la maison. Cette exploration est guidée par le jeu et est la dernière partie guidée. Une fois arrivé dans la forêt, à vous de jouer et de trouver les solutions pour avancer dans le jeu. Une seule information cruciale à retenir : les monstres ne sont pas forcément ce qu’il semble être !

Une aventure au pays des contes scandinaves

Le jeu est découpé en 5 parties dont les 3 centrales s’entremêlent et se déroule dans une forêt enneigée, mais surtout enchantée ! Dès votre arrivée, vous rencontrez des arbres gardien, des trolls, des « tomtes » et toutes autres créatures fantastiques issues du folklore scandinave. Röki vous propose de changer votre vision des monstres et du monde qui vous entourent. En effet, vous ne rencontrez aucun humain pendant votre aventure… vous devez donc apprendre à faire confiance aux monstres tout en restant vigilant, car certains sont un peu susceptibles et votre force est loin d’égaler la leur.

Ainsi débute votre aventure à la recherche de votre petit frère que le monstre a réussi à enlever malgré tous les efforts de Tove pour le protéger. Tove n’a donc pas le choix, elle doit tout faire pour retrouver son petit frère.

Le jeu nous propose ici, et de manière particulièrement habile d’élargir notre vision du monde qui nous entoure et d’en oublier les clichés : les monstres ne sont pas forcément méchants = il ne faut pas se fier aux apparences ?

Une belle réalisation artistique

Röki est un jeu d’aventure qui saura séduire le joueur par son histoire intrigante qui cache bien des secrets. Nous n’en dirons pas plus au sujet de l’histoire pour ne pas vous gâcher le jeu, mais sachez qu’elle est complète.

La mythologie scandinave peu connue en France est très intéressante et pique la curiosité du joueur qui s’il ne connaît pas certains mots ou noms de monstre pourra les découvrir au fil de cette aventure bien écrite et bien mise en scène.

Les graphismes rappellent ceux des livres d’enfants et sont parfaitement adaptés au jeu. Ils sont soignés et détaillés permettant de s’immerger dans « ce conte interactif ». Les décors sont réalisés avec plusieurs couches de dessin superposées les unes aux autres. Cet assemblage amplifie l’impression d’être à l’intérieur d’un livre pour enfants et de parcourir les décors de celui-ci.

Les monstres que vous rencontrez, sont très bien dessinés et leurs animations sont bien réalisées. Ainsi, vous pourrez ressentir de la sympathie pour certains et de la peur pour d’autres. Les dessins et animations de chaque monstre révèlent un peu de leur personnalité et indiquent au joueur et donc à Tove, l’attitude à adopter envers chacun d’eux.

Les éléments interactifs du jeu sont si bien intégrés dans les décors, à tel point, qu’une commande vous permet de les mettre en surbrillance pour ne pas les manquer. Certains éléments vous serviront dans l’histoire alors que d’autres seront là uniquement pour remplir l’album de Tove. Cet album n’a pas vraiment d’utilité à part ajouter un côté collectionneur au jeu et de rappeler que le personnage qu’incarne le joueur n’est qu’une enfant.

Les musiques, quant à elles, sont douces pour permettre la concentration tout en restant dans l’esprit des contes scandinaves. Elles permettent vraiment au joueur de plonger dans l’ambiance des différents lieux et principalement celui de la forêt où le joueur passera une majeure partie de son temps. Chacun des lieux bénéficiera également de bruitages sonores qui lui sont propres. Ainsi, vous pourrez ressentir l’ambiance du lieu uniquement au travers de la musique et des bruitages qui l’entourent. C’est vraiment une belle réalisation sonore.

Le jeu possède une très belle direction artistique que ce soit au niveau du scénario, de sa thématique, qu’au niveau des graphismes ou encore de la bande-son. Le tout forme un bel ensemble qui est plaisant à parcourir.

Et niveau gameplay  ? Qu’est-ce que ça donne ?

C’est un point and click standard assez facile à prendre en main à la manette (il ne propose pas de mode tactile). La récolte d’items se fait très facilement de même que leurs utilisations ou leurs combinaisons pour en créer de nouveaux. Le jeu vous demandera cependant beaucoup d’attention afin de ne pas louper une information primordiale : il faudra analyser chaque lieu en détail pour utiliser les items au bon endroit et également se rappeler des personnages et de leurs liens les uns avec les autres pour ne pas vous retrouver bloquer.

La mise en scène de certains personnages est également aussi très importante et vous donnera des indices pour la suite.

Le gameplay est vraiment facile à prendre en main tant les actions que votre personnage a à effectuer sont standard : avancer, courir et interagir avec le décor. Vous trouverez cependant également quelques phases d’escalades dont l’animation est bien réalisée, mais qui ralentissent beaucoup l’action.

Le gameplay est lent, il ne s’agit pas de faire une course de vitesse pour savoir qui aura fini le jeu le plus vite, mais plutôt de prendre son temps pour explorer tranquillement ce conte magique. Vous aurez besoin d’une bonne dizaine d’heures pour finir le jeu et un peu plus pour les collectionneurs qui cherchent à remplir l’album de Tove. Cependant, le jeu est bien rythmé et propose des énigmes différentes qui feront appel à votre logique tout au long du jeu.

Conclusion
Röki est un jeu d’aventure de type Point & Click très bien réalisé qui nous propose un voyage au pays des contes scandinaves. Le scénario est bien pensé même si parfois un peu prévisible. La direction artistique du jeu est sublime permettant au joueur de s’immerger pleinement dans l’aventure. Les énigmes sont variées et vous demanderont une attention constante sur tout ce qui vous entoure dans cette aventure nordique. Le petit plus étant la thématique qui nous permet d’en découvrir un peu plus sur le folklore scandinave ou de nous y plonger si nous sommes déjà familiers avec les contes de ce pays. Même si un peu lent par moment à cause de son genre, Röki est une belle aventure qui vous proposera une bonne dizaine d’heures de jeu et qui saura mettre votre sens de l’observation et votre logique à l’épreuve.
Points positifs
  • Thématique basée sur les contes scandinaves
  • Une belle histoire
  • Des décors magnifiques
  • Soulignés par une bande-son agréable
  • Un gameplay fluide à la manette
  • Des monstres attachants
  • Des énigmes variées dissimulées aussi bien dans les décors que dans l’histoire des personnages
Points négatifs
  • Pas de gameplay tactile
  • Les animations d’escalades qui ralentissent la progression
7.5
Bon
Graphismes - 9
Bande-son - 8
Gameplay - 7
Scénario - 7
Thématique - 8
Intérêt / Fun - 6
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire