Monster Truck Championship (Nintendo Switch) – Le test

S’il y a bien une catégorie de courses automobiles inconnue sur le vieux continent européen, c’est bien la catégorie des Monster Trucks. Ces énormes véhicules montés sur des pneus immenses correspondent bien mieux à la démesure américaine dans le toujours plus grand, plus gros, plus fort ! Et pourtant, c’est un milieu à découvrir, et c’est ce que nous propose de faire le studio de développement Teyon avec son dernier-né Monster Truck Championship.

On commence comme souvent avec un tutoriel pour apprendre les bases du pilotage de ces drôles d’engins. Dès les premiers virages, notre véhicule se met à tanguer et pas facile alors de reprendre le contrôle sans aller percuter le muret qui encadre la piste. Et puis très vite, on s’amuse à tenter des figures, à déraper dans la poussière et le tutoriel ne nous suffit plus. Même si on n’a pas complètement dompté la bête, on se sent prêt !

La cour des grands c’est tout de suite autre chose. On a droit au choix classique entre carrières, course simple ou multijoueur. Le mode carrière est composé de trois ligues : nationale, professionnelle et majeure, qu’il faudra débloquer en gagnant des points qui permettront de déverrouiller les courses suivantes. Chaque course est composée de trois étapes avec une épreuve différente à chaque étape. Ainsi on pourra faire soit une course simple, soit du freestyle, soit de la destruction, soit du drag race soit du contre-la-montre.

Toutes ces épreuves sont bien évidemment jouables en course simple, ce qui permet de s’entraîner, car conduire un Monster Truck n’est pas de tout repos. Il faut bien appréhender l’inertie du véhicule et apprendre à utiliser le stick droit en plus du stick gauche. En effet, chaque stick permet de faire tourner les roues, avec le stick gauche, on dirige les roues avant, simplement comme dans tous les jeux de course de voiture, et avec le stick droit on manœuvre les roues arrière, ce qui autorise des virages plus serrés et surtout des possibilités améliorées de déraper.

Parce que conduire n’est pas tout dans la vie, Monster Truck Championship propose d’améliorer son véhicule grâce à l’argent gagné lors de course. On peut ainsi modifier son moteur, ses freins, sa transmission, ses suspensions ou ses pneus. Idem pour l’apparence du véhicule, pour la couleur ou les autocollants. Outre cet aspect technique, il y a aussi tout un aspect logistique à gérer avec des équipiers à recruter comme un spécialiste moteur, un ingénieur ou un manager par exemple qui donnent chacun des bonus. Enfin, on peut se faire remarquer par un sponsor et se lancer dans un partenariat pour augmenter nos gains.

Graphiquement, le jeu ne propose rien d’exceptionnel, les environnements sont un peu vides, mais sur le plan de la maniabilité et de la gestion physique des véhicules, Monster Truck Championship répond présent. On ressent bien l’inertie de la voiture, on apprend vite à anticiper ses réactions, on cherche à faire des sauts les plus propres possibles pour éviter de se retrouver dans le décor. Autant le fun est immédiat pour la conduite, autant la courbe de progression est grande et on se surprend à réussir des choses inimaginables quelques courses auparavant. Sur le plan sonore, c’est assez mitigé avec des musiques criardes comme on peut s’y attendre dans ce genre d’évènements.

Très vite, les figures comme les donuts, les wheelings, les sauts, les drifts, n’auront plus de secret pour vous et vous permettront d’exploser les scores dans les modes freestyle ou destruction. Pour les fans de courses, les modes course ou Drag Race où on conduit sur un petit bout de circuit contre un adversaire qui fait le même parcours en miroir font le job et on progresse bien. Il faudra une bonne dizaine d’heures pour arriver au bout de l’ensemble des ligues et la rejouabilité est bien présente pour une petite course de temps en temps.

Conclusion
Monster Truck Championship est un très bon amusement. Piloter de gros engins à fond la caisse est fun, sans prise de tête et surtout rapide. On pourra finir le jeu et tenter d’avoir tous les véhicules, mais on pourra aussi y revenir de temps en temps et s’amuser à faire une course ou deux ou à participer à quelques épreuves. Sans être un monument incontournable, ce jeu propose une approche sympa et sans chichis des courses de Monster Trucks et remplit parfaitement son contrat : s’amuser à piloter sans contraintes.
Points positifs
  • Une très bonne maniabilité
  • Des épreuves variées
  • Une bonne marge de progression
Points négatifs
  • Des graphismes simplistes
  • Une musique criarde
6.6
Correct
Graphismes - 6
Sons - 6
Gameplay - 7
Durée de vie - 7
Fun - 7
Ecrit par
Fan de Big N depuis la Gameboy, j'ai débuté les JV sur Atari ST. Bref, je suis un vieux joueur, mais j'aime les nouveautés autant que les jeux rétros (sauf le mauvais pixel-art)

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire