BE-A Walker (Nintendo Switch) – Le test

Qui n’a jamais rêvé de piloter un Walker en regardant un bon Star Wars ?

L’Eldorado

Ce jeu, du studio « Tequilabyte », nous propose de se mettre dans la peau d’un pilote confirmé de « Biped Enhanced Assault Walker », BE-A Walker pour faire court. C’est ainsi que nous allons servir pour la survie de l’humanité sur une nouvelle planète, l’Eldorado, avec l’espoir qu’elle servira de nouveau berceau de l’humanité, pour permettre aux Hommes de remplacer leur terre natale maintenant invivable. Le problème ? L’air de ce nouveau monde vous est irrespirable. Et pour ne pas faciliter les choses, les habitants de cette planète ne sont pas accueillants et feront tout ce qui est en leur pouvoir pour vous empêcher de remplir vos objectifs.

Pour piétiner les autochtones

Nous arrivons donc dans un Walker qui évoluera au fur et à mesure du jeu avec un système d’améliorations à bien gérer si l’on souhaite ne pas avoir de trop grande difficulté pour les missions à venir. Vous devrez donc choisir entre acheter des armes plus puissantes, améliorer le système de refroidissement, améliorer la capacité d’oxygène, la capacité énergétique ou le blindage de votre machine de guerre. Et vous aurez même droit à de petites personnalisations visuelles.

Pour permettre le plus de maniabilité possible, comme si vous étiez vraiment au contrôle de votre engin, Tequilabyte Studio a inventé un système de commandes spécial, composé du joystick gauche de votre Switch et de votre gâchette gauche. Lorsque vous appuyez sur la gâchette, un pied de votre véhicule va se lever du sol, et il suffira d’incliner le joystick pour avancer ou reculer le pied en question de la distance souhaitée, avec la précision que les joysticks de vos Joycons vous le permettra. C’est donc avec ces mouvements de précision que vous allez pouvoir vous déchaîner à écraser les natifs ou à simplement les désintégrer à coups de laser avec votre large arsenal.

Dans un vaste monde

Le jeu est un vaste monde, et vous aurez dans un premier temps l’impression qu’il est dépourvu de scénario, mais après quelques missions, vous pourrez arriver à contacter un certain scientifique qui vous narrera, au côté du général des armées, l’histoire de votre flotte et de ce nouveau monde au design graphique travaillé. Les éléments du décor sont par contre secondaires et ne vous offriront aucune interactivité possible. L’histoire est simplement annoncée au cours des dialogues et ceux qui ont pour habitude de les passer sans y prêter attention feraient erreur de continuer à le faire sur ce jeu. Le choix des missions ont une importance pour le déroulement du scénario donc réfléchissez bien à vos choix.

Conclusion
Le plus gros avantage de ce jeu se trouve dans le Gameplay, du jamais-vu auparavant. Mais les développeurs ne se sont pas arrêtés là ! Les graphismes et l’ambiance sonore sont bels et biens présents, et soignés du début à la fin. De plus, si vous cherchez du défi, ce jeu vous servira en difficulté sans pour autant être frustrant.
Points positifs
  • Gameplay innovant
  • Une gestion réfléchie des améliorations
  • Un scénario surprenant
Points négatifs
  • Bande sonore oubliable
  • Une IA ennemie trop simple
  • Une durée de vie trop courte
  • Pas de traduction française
6.6
Correct
Gameplay - 8
Scénario - 7
Graphismes - 7
Bande-son - 6
Durée de vie - 5
Shiishii
Ecrit par
Rédacteur fan d'horreur en recherche de belles aventures inédites.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire