There Is No Game: Wrong Dimension (Nintendo Switch) – Le test

Sorti initialement sur Steam le 6 août 2020 et avec le franc succès qu’a rencontré le jeu, le studio Draw Me A Pixel a pris la bonne initiative de sortir une version Switch de leur jeu : There Is No Game. Un point & click qui casse quelque peu les codes habituels du genre car l’objectif est clair, il n’y a pas de jeu. Ironie ou coup de génie, voyons cela en quelques lignes.

Le principe est simple et clair, vous êtes nommé “utilisateur” et vous voulez jouer. Toutefois, le programme auquel vous faites face n’est pas du même avis. Vous le comprenez très rapidement dès les premières secondes vu que le menu et les éléments disposés vous indiquent qu’il ne s’agit pas d’un jeu. Le programme se manifeste par une voix-off qui vous rappellera sans cesse que vous ne devez pas jouer. Et la mise en abîme est bien plus que réussie puisqu’en vous empêchant de jouer, vous allez jouer à essayer de jouer au jeu… Vous me suivez toujours ?

Le programme fera tout ce qui en son pouvoir pour vous empêcher d’accéder au jeu et toute l’intrigue tournera autour de ce simple aspect. Évidemment, par les actions et manigances du programme, tout ce qui sera entrepris contre vous vous permettra de progresser dans un fil scénaristique imprévu et complètement déjanté. Il s’agit d’un point & click où toutes les actions seront résolues grâce à votre curseur que vous déplacerez pour interagir avec tout ce qui sera à votre portée sur l’écran. Vous pourrez saisir des objets pour les assembler ou les faire interagir avec d’autres, le but étant de contrer les plans du programme. Mais c’est sans compter sur la présence d’un bug qui viendra chambouler tous les plans, autant les vôtres que ceux du programme. Vous devrez alors tenter de tout remettre d’aplomb en espérant peut-être pouvoir jouer au jeu.

Avec toutes ses péripéties, le jeu est bourré de blagues et de références qui nous ont parfois donné de sacrés fous rires. Les interactions, les résolutions d’énigmes, les interfaces, les personnages, la voix-off… tout est propice à faire des blagues et à la surenchère humoristique, parfois absurde mais toujours extrêmement bien dosée ! Vous parler davantage du jeu en lui-même serait vous dévoiler son contenu et sa fin étant donné sa courte durée de vie. Comptez environ 4 à 5 heures pour terminer l’histoire dans son intégralité. Cependant, pour son approche du gameplay, sa narration, sa profondeur scénaristique et ces barres de rire, cette courte durée de vie saura vous marquer pendant un long moment. Une durée plus poussée aurait probablement épuisé le quota de blagues ainsi que l’expérience du gameplay, rendant l’ensemble peut-être un peu trop lourd à la longue.

There Is No Game est un must-have, auquel il faut jouer au moins une fois. Bien que l’ensemble du jeu soit en anglais, l’intégralité est traduite et sous-titrée en français ce qui permet de profiter de l’expérience complète proposée par le jeu. Son prix quant à lui pique un peu sur Switch (13€), là où Steam propose régulièrement des promos. Mais peut-on vraiment le reprocher lorsque nous avons en tête que le studio n’est composé que de 4 personnes ? Pas vraiment. La version Switch est presque parfaite, si ce n’est la maniabilité. Le déplacement du curseur avec le stick directionnel sera quelques fois handicapant, là où un mouvement de souris est bien plus rapide et précis. Toutefois, rien d’insurmontable et cela ne bloque en rien la progression ni la complétion du jeu. Il ne s’agira que d’un léger manque de confort lors de certaines phases. Malgré tout, si vous parvenez à vous le faire offrir ou à l’avoir dans le cadre d’une réduction quelconque, foncez ! N’hésitez surtout pas ! Il en vaut clairement la peine !

Alors devons-nous parler d’un jeu lorsque le titre nous indique clairement qu’il n’y a pas de jeu ? Seule la fin vous apportera la réponse à cette question. Mais le principe même que le programme vous empêche de jouer est tout simplement du génie. Les différents niveaux sont tous excellents et le programme n’hésitera pas à vous troller de temps à autre, que ce soit dans ses réflexions ou ses actions. Rien n’est laissé au hasard et il faudra être à l’affût de tout ce qui passera sous vos yeux. Le point fort du jeu n’est pas sur ses graphismes ni sur sa bande-son, et pourtant, il n’y a absolument rien à redire sur ces deux aspects. Ils sont dosés en adéquation avec les niveaux auxquels vous faites face. C’est ce qu’il fallait, où il fallait.

Summary
Avec une histoire captivante, une immersion dès les premières secondes et un gameplay intuitif et efficace, There Is No Game: Wrong Dimension porte parfaitement son nom et vous transportera dans son univers. Si vous avez un minimum de culture dans l’univers des jeux-vidéos, les très nombreuses références et les pics lancés contre certaines plateformes sauront vous tirer plus d’un sourire, si ce n’est plus. Nous ne pouvons que vous le recommander fortement.
Good
  • Humour excellent
  • Gameplay impeccable
  • L’ambiance apportée par le narrateur
  • Le scénario prenant et la fin parfaite
  • Mise en abîme réussie
  • Durée de vie idéale
Bad
  • Est-ce vraiment un jeu ? En êtes-vous sûr ?
  • Quelques difficultés avec le stick sur de rares phases
8.8
Génial
Scénario - 10
Gameplay - 10
Bande-son - 8
Graphismes - 8
Durée de vie - 9
Accessibilité - 8
Written by
Grand fan de fantasy, de mangas, et d'animes, j'ai passé des années à lire de nombreux bouquins et corriger les fautes d'orthographe dans des équipes de fansub et scantrad. Joueur occasionnel de LoL, addict aux jeux de société, aux jeux de rythme et à Nintendo, je suis désormais rédacteur/testeur pour Nintendo-Town. Ma plus grande passion : Pokémon ! (surtout Lucario)

Laisser un commentaire

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Sign Up