Ori 2 sur Nintendo Switch analysé par Digital Foundry

Ori 2 Will of the Wisps sur Nintendo Switch, pas loin d’une copie parfaite. C’est en tous cas ce que nous disent les gars de chez Digital Foundry qui ont eu la chance d’interviewer les équipes de Moon Studio en charge du portage. Leur article très complet s’accompagne d’un rapide débriefing des tests logiciels sur ladite version du jeu. Le tout est dithyrambique, mais l’on retient tout de même quelques défauts :

S’il tourne à 60 fps la plupart du temps, de micro baisses de framerate descendant jusqu’à 50 fps ont été remarquées. D’aucuns diront que 50 images par seconde est tout à fait correct et ils n’auront pas tort. Cependant; Ori 2 n’est, à ce jour, pas le jeu le plus gourmand parmi ceux ayant été portés sur Nintendo Switch. On se souvient, par exemple, de The Witcher 3 ou Doom Eternal – qui ne devrait plus tarder à sortir, les deux titres étant bien plus gourmands autant du côté CPU, GPU que de la RAM, les deux tournant tranquillement à 30 fps. Il semblait de facto évident qu’un portage un peu soigné des jeux Ori aurait un potentiel supérieur en terme d’images par seconde.

On ne crache pas dans la soupe et ses 60 fps quasi-constants sont vraiment une bonne chose. Surtout quand on apprend dans l’interview que le jeu version Xbox One, une fois porté basiquement sur la console hybride, tournait nativement à 20 fps. Il n’aurait donc pas nécessité grand travail pour obtenir un Ori Will of the Wisps à 30 fps constants. Ce ne fut cependant pas le choix du studio autrichien.

Du côté du travail effectué, ils ont retravaillé les actifs de traitement de la lumière, celle-ci étant dynamique sur chacune des couches en 2D parallaxe. La quantité de données transmises pour cette simple gestion étant assez importante et poussant la « nouvelle vague » du pixel art dans ce qui pourrait sembler être un des premiers retranchements modernes de la catégorie. Les actifs ont donc été repensés et simplifiés dans leur méthode de calcul et leur dynamique. Le rendu visuel reste pourtant très similaire à la version Xbox One.

Les actifs de netteté ont aussi été revus pour se concentrer sur le centre de l’écran, de manière bien moins flagrante que sur un Zelda Link’s Awakening avec son flou permanent sur les bords (une vulgarisation un peu extrême du travail ayant été faite ; on pourrait, de manière plus similaire, citer le portage de Doom 2016.) Ainsi les différentes trames de profondeurs seront, dans des moments plus nerveux, rendues moins nettes, allant jusque 80% de la netteté max sur les arrière-plans les plus proches et pouvant descendre jusqu’à 60%.

Dans les faits, de nombreuses instances graphiques et physiques ont été conservées, de sorte que chaque modification tienne plus de l’optimisation sans jamais gâcher l’expérience de jeu : les skins complexes, la physique des décors et du personnage, les effets graphiques des attaques ou de la traînée de lumière.

Comme on vous l’a dit, Ori 2 n’est pas le jeu le plus gourmand de base et son optimisation était une étape non franchie sur PC à l’inverse d’autres jeux sus-cités, et dans le même genre, l’on pourrait évoquer Hollow Knight qui, sur sa version PC, proposait certes une expérience optimale mais aussi une en résolution bien inférieure pour les ordinateurs moins puissants.

Ori Will of the Wisps tourne à 720p sur Nintendo Switch. Sachez en outre que la maj 4k 120 htz ne saurait tarder sur la console de Microsoft. On garde d’ailleurs un œil sur cette superbe suite sortie en 2020 qui, de facto, a bien des chances d’être citée aux Games Awards 2020 qui s’en viennent en décembre !

Source.

PikaKhan
Ecrit par
Mon barème; 5: Correcte, 6: Cool, 7: Génial, 8: Parfait, 9: Mythique, 10: Fantasme :) A partir de 6, le jeu n'est pas un mauvais achat ! ^^ Twitter: @OignonKnight @NintendoTown

3 commentaires

  1. Man Uto

    Dire que le titre ramait quand il est sorti sur xbox one (oui oui)

    Répondre
  2. Il est vrai que ce jeu est un digne successeur du 1er opus, déjà magique.
    Toutefois, ces commentaires idylliques me laissent songeurs…. Perso, j’ai expérimenté de fréquents freezing de 1 à 2 secondes ; certains plus rares mais existants allant jusqu’à 15 secondes, plutôt gênants au milieu d’une course poursuite !

    Parfois, j’ai un message d’erreur qui me dit que je suis sorti du jeu et la console se relance, un pur bonheur !!

    Vivement un patch correctif, à l’instar de la version proposée sur PC et Xbox qui en ont aussi nécessiter une. Serons-nous entendus ?

    Répondre
  3. nico1373

    Après avoir parcouru le premier volet avec un immense plaisir, je n’osais espérer d’adaptation pour ce second épisode. Entre Mario 3D all stars et Ori, les amoureux de jeux de plates formes sont servis en ce moment.

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire