Golf With Your Friends (Nintendo Switch) – Le test

Team 17 édite un nouveau jeu ? Okay c’est pour moi, ne cherchez pas ! Team 17 et moi c’est une romance qui dure depuis plus de 30 ans. À l’époque c’était sur mon Amiga 500 (qui tourne toujours, mais c’est une autre histoire…) avec des jeux comme Alien Breed, Project-X, Superfrog ou All Terrain Racing. Que d’heures passées sur ces jeux excellentissimes ! Notre histoire a continué sur PC avec la série des Worms (arrêté pour ma part après Worms Armageddon). Maintenant  que Team 17 est davantage un éditeur, ce sont des jeux tels que Blasphemous , Overcooked ou Monster Sanctuary qui maintiennent ce feu entre nous. Alors quand Team 17 sorts Golf With Your Friends des australiens de BlackLight Interactive, des testeurs, il ne pouvait en rester qu’un et c’est moi !!!!

Mini, mini, mini tout est mini dans notre vie

Golf With Your Friends, qu’est-ce que c’est me demanderez-vous avec bonhommie ? Eh bien comme son nom ne l’indique pas complètement, c’est un jeu de mini-golf. Et c’est bien mieux. Moins stricte dans son approche des règles et pouvant se permettre bien plus de folies dans ses tracés, le mini-golf permet des parties en multi bien plus fun.

Les développeurs du studio Blacklight Interactive ont voulu nous donner du plaisir avec leur titre. En offrant 9 parcours ayant chacun sa personnalité, le contenu est déjà assez conséquent. Certes, certaines mécaniques se retrouveront d’un parcours à l’autre, mais globalement chacune des 18 fois 9 trous (attention interro surprise, ça fait un total de … 162 trous) est uniques et demandera une approche différente de ceux qui l’ont précédé.

De plus, chacun des parcours a sa propre charte graphique. Si nous commençons avec les classiques balades en forêt ou dans un château hanté, les thèmes pirates ou antique sont plus exotiques et surtout le fan-service est assuré avec les parcours Worms ou The Escapists. Ça ne révolutionne jamais le gameplay, mais c’est toujours agréable de se promener dans des décors qui font voyager, d’autant plus que les musiques dépendent elles aussi du thème choisi et sont toutes assez entraînantes.

Blacklight Interactive a aussi voulu nous donner la possibilité de nous amuser comme nous le souhaitions. Comment ça ? Eh bien en proposant des options de personnalisation de partie très poussée. Il y a en tout 3 modes de jeu : classique, dunk ou hockey. En classique c’est  … classique : il faut mettre la balle dans le trou. Les parcours ajoutent très vite des obstacles, des tournants, des objets mouvants ainsi que des trous et des rampes. C’est tout de suite drôle et abordable, peu importe l’âge ou la dextérité du joueur.

En mode dunk, il faut mettre la balle dans un panier. « Kewa ?» me direz-vous. Eh oui, dans un panier. Pour cela, nous pouvons faire sauter la balle pendant son trajet d’une simple pression sur la touche A. L’approche est encore plus importante que dans le mode classique. Arriver trop vite et envoyer une brique nous assurera à coup sûr une sortie de piste et un retour à l’envoyeur. Va falloir un peu de finesse dans ce monde de brute qu’est le mini-golf.

Et pour enchaîner avec les brutes, il y a le mode hockey. Ici, la balle est remplacée par un palet qu’il faudra faire glisser dans un but. Facile ? Eh non, car un gardien aux déplacements erratiques viendra nous complexifier la tâche. L’approche sera toujours essentielle puis nous pourrons nous faire plaisir avec le dernier tir et envoyer une balle à pleine puissance dans les filets qui nous tendent les bras.

Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous

Ces trois modes de jeu sont déjà suffisamment différents et offrent des gameplays variant légèrement sans non plus changer radicalement l’essence même du titre. La rejouabilité est aussi assurée par la recherche de la performance et du coup parfait. À chaque fin de parcours, nous avons droit, comme dans un jeu de golf réaliste, à une comparaison avec le par. Faire un -2 sous le par nous emmène vers les premières places alors qu’un +2 nous éloigne vers le fond du classement.

Et en parlant de classement, notons que l’on peut jouer jusqu’à 12 sur une même partie. Que ce soit en local ou en ligne. En ligne, les joueurs jouent en même temps jusqu’à que le trou se termine, les parties s’enchaînent assez vite, le seul problème c’est à l’heure où ces lignes sont écrites, il faut attendre un long moment avant de trouver des joueurs connectés.

En local, c’est le principe du « hot seat » qui a été retenu par les développeurs. Sur un seul écran, les joueurs jouent chacun leur tour en se passant la manette. Ça peut paraître long, mais voir les autres se vautrer dans le décor amène beaucoup de fous rires pendant les parties. Le seul problème c’est qu’il faut prévoir un temps conséquent pour en voir le bout. Un 18 trous à 3 joueurs nous a pris 45 minutes. Mais en même temps, ces 45 minutes sont passées à une vitesse folle.

Avec davantage de joueurs, une partie classique prend bien plus de temps, mais comme il est possible de modifier des paramètres comme le nombre de trous ou le temps disponible pour jouer. Il est aussi possible de tenter une partie à 8 en équipe de 4. Après le tir d’un joueur du premier groupe, c’est au joueur suivant du second groupe de tirer, les Joy-Con tournent rapidement, mais ça reste un peu laborieux, même si le travail d’équipe et les encouragements tendent à faire de la partie un joyeux défouloir. Un apéro-game assez agréable, d’autant plus que nous pouvons débloquer des items et gêner nos adversaires avec des pièges tels que des objets ou de la glu sur leur parcours.

Il est aussi possible de personnaliser l’élasticité du sol, d’activer ou non des effets sur la balle, de changer la forme de la balle et donc de modifier sa physique, de jouer avec la gravité ou d’activer les collisions avec les balles des autres joueurs. Pour beaucoup, ces options ne sont que des gadgets, mais ça permet de varier les plaisirs et de rendre les parties plus aventureuses.

Enfin, c’est accessoire et donc primordial : il est possible de customiser l’apparence de nos balles avec différents cosmétiques : que ce soit via sa couleur ou via le choix d’un couvre-chef en passant par la trace que laisseront nos tirs, beaucoup de styles sont permis. Avec un système de déblocage en fonction de nos réussites, les amateurs de complétion s’amuseront à tout récupérer tandis que les autres récupéreront leurs items au fur et à mesure de leurs parties.

Conclusion
Parfait pour les soirées entre amis ou le week-end pluvieux en famille, Golf With Your Friends de Blacklight Interactive permet de s’amuser à plusieurs devant sa télé. Si en solo, nous ne pourrons qu’améliorer notre technique et débloquer quelques cosmétiques, c’est vraiment à plusieurs qu’il prend tout son sens et offre la possibilité, grâce à un large contenu, de mettre en place des parties animées. Sa physique paramétrable et son mélange d’activités permettent aussi de renouveler l’expérience de nombreuses façons différentes. Plus qu’un jeu de mini-golf, c’est aussi un apéro-game plus que réussi.
Points positifs
  • Une grande variété de parcours.
  • Beaucoup d’options de personnalisation des parties.
  • 3 modes de jeu différents permettent de varier la partie.
  • L’ajout d’items à la Mario Kart
  • Très amusant à plusieurs…
  • Les musiques sont variées
Points négatifs
  • … mais vite chronophage
7.5
Bon
Graphismes - 7
Gameplay - 8
Musiques - 7
Fun à plusieurs - 8
Contenu - 7
Paramétrage - 8
znicoboc NT
Ecrit par
après 35 ans de jeux vidéos et un plaisir de jouer de plus en plus émoussé, l'arrivée de Zelda BOTW fut une révélation , le plaisir est encore plus fort qu'avant

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire